Rebecca Warren

Exposition

Sculpture

Rebecca Warren

Encore environ 2 mois : 26 mai → 21 juillet 2018

Seront exposées des œuvres récentes ainsi décrites par l’artiste :

Une série de sculptures de petit format, peintes, aux formes graciles, rappelant des homoncules. Certains personnages sont debout, d’autres esquissent des mouvements de danse. Plusieurs reflètent son intérêt pour les figures jumelles ou dédoublées.

Une sculpture en bronze de 1m50 de hauteur, d’apparence guerrière, porte un drapeau ou un bouclier et présente d’étranges entretoises ou contreforts. Enfin, des assemblages muraux de tailles variées, à la fois inquiétants et mignons, intègrent néons, pompons, fragments divers et ephemera.

Des glyphes primitifs et des formes — parfois peints, ou figurés par des néons — ne cessent d’apparaître au sein de ses œuvres, suggérant un proto-langage, un désir d’expression articulée — ou encore une langue extraterrestre et opaque. Parfois, également, les formes sont peintes de manière à évoquer la chair ou le vêtement ou encore, à l’autre extrémité du spectre, un simple miroitement de surface.

––––––

Rebecca Warren (1965, Londres)

L’artiste vit et travaille à Londres. Ayant étudié à Goldsmiths University ainsi qu’au Chelsea College, elle acquiert rapidement une certaine renommée avec des expositions personnelles et de groupe dans des lieux prestigieux. Elle est nominée pour le prix Turner (Londres, 2006) ainsi que pour le Vincent Award (Amsterdam, 2008).

Ses expositions récentes en musées et institutions incluent Kunstverein Reutlingen, Reutlingen (2018); Le Consortium, Dijon (2018); Tate St. Ives, St. Ives (2017) ; Fondation Vincent Van Gogh, Arles (2017); Dallas Museum of Art, Dallas (2016); Kunstverein München, Munich (2013); la 54e Biennale de Venise (2011); Royal Academy of Arts, Londres (2010); The Art Institute of Chicago (2010); The Renaissance Society de Chicago (2010); Serpentine Gallery, Londres (2009); Whitechapel Gallery, Londres (2009); Barbican Art Gallery, Londres (2008); Stedelijk Museum, Amsterdam (2008); Palais de Tokyo, Paris (2007); New Museum of Contemporary Art, New York (2007); Tate Triennial, Londres (2006); Ottawa Art Gallery, Ontario, Canada (2005); Kunsthalle Zurich (2004); Kunsthalle Wien (2004).