Asamï Nishimura

Depuis l’âge de 14 ans je porte un diamant qui ne m’a jamais quitté, m’accompagnant dans tous mes nombreux voyages… et j’imagine que cette petite pierre précieuse a capté et enregistré des couleurs et des sensations… c’est sous la forme d’un vitrail que je voudrais traduire cette mémoire.

Asamï Nishimura, Diamond.001, 2010 Stained glass — 80cm∅
Asamï Nishimura, Mémo, 2011

Le « All World Flag » est un drapeau qui rassemble tous les drapeaux du monde pour en former un seul. Ce travail à été installé sur le porte-drapeau officiel de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts situé sur le toit du Palais des Etudes à la place du drapeau français.

Asamï Nishimura, All World Flag, 2006
Asamï Nishimura, All World Flag, 2006

Je marchais le long du Canal Saint Martin, c’était une belle après-midi.
L’eau était si calme, et le ciel était bleu.
Je regardais tout autour de moi, quand j’ai vu qu’une petit chose bougeait sur le petit arbre.
Je me suis approchée, et j’ai vu un oiseau.
Il est vert et minuscule,
J’ai tenté de le toucher tout doucement .. Le petit oiseau ne bouge pas …
Il était dans mes mains, il est chaud.
Je l’ai regardé, il était blessé.
Je l’ai gardé dans mes mains, et suis rentrée à mon appartement.
Ses yeux sont fermés et j’ai essayé de le réchauffer sur mon ventre.
Un peu plus tard, il a ouvert les yeux, et il a marché sur mon corps.
Il est niché dans mes longs cheveux noirs,
Hair-Make : Aya Watanabe

Asamï Nishimura, Cucurucucu, 2008
Asamï Nishimura, Cucurucucu, 2008

Une peinture de huit mètre cinquante de haut… ma maison tel que je l’imagine dans mon rêve, comme un projet possible de vie ensemble… avec trois étages qui communiquent.

Asamï Nishimura, Ma maison, 0

Performance présentée à l’Ensba Paris avec 130 ballons gonflés à l’hélium qui attaché à mes mèches de cheveux soulèvent celles-ci formant ainsi une grande grappe noire au dessus de ma tête.

Le vent modifie constamment l’aspect de cette « coiffure » ainsi que ma démarche puisque la résistance au vent est forte, parfois j’avais l’impression que j’allais m’envoler.

C’est un peu comme si mes pensées c’étaient matérialisées hors de ma tête.

Asamï Nishimura, Hair, 2009
Asamï Nishimura, Hair, 2009

Une fontaine à eau avec un poisson rouge à l’intérieur du conteneur à été placé dans cet espace libre d’un magasin très tendance du quartier Daikanyama. Le public était invité par la présence des gobelets à se servir en eau potable découvrant ainsi cette présence insolite.

Asamï Nishimura, Mizukiki, 2005 Fontaines d’eau avec poisson rouge.
Asamï Nishimura, Mizukiki, 2005 Fontaines d’eau avec poisson rouge.

Installation réalisée en collaboration avec Jean-Luc Vilmouth à l’occasion de « Paris-Hanoi Hanoi-Paris », Espace, Hanoi.

Asamï Nishimura, Rain Café, 2007
Asamï Nishimura, Rain Café, 2007

« Rain » est une installation conçue avec Jean-Luc Vilmouth.

Répondant à une invitation du CCF de Hanoi, nous faisons le choix d’utiliser les Plantes trouvées sur place dans le bâtiment de « l’Espace » de Hanoi, elles sont disposées de manière aléatoire dans le lieu de l’exposition, une pluie (goute à goute) nourrie ces plantes pendant le temps de l’exposition. Un dispositif de tuyaux judicieusement placé dans le plafond permet d’atteindre chaque plante, on peu y percevoir les goutes et entendre le son provoqué par celle ci quand elle s’écrase sur la plante situé juste en dessous. Suggérer cette sensation de pluie et d’humidité comme quand on traverse une forêt.

Asamï Nishimura, Rain, 2009 Plantes, tuyauterie, eau

Asamï Nishimura

Contemporary

Urban art, ceramic, design, drawing, graphic design, installation, new media, painting, performance, photography, sculpture, mixed media, video

Japanese artist born in 1982 in Tokyo, Japan. 

Localisation
Paris, France
Website
Official website
Themes
In situ
Breve gounod original