Béatrice Casadesus — Aurores

Exhibition

Painting

Béatrice Casadesus
Aurores

Past: February 12 → April 30, 2022

La galerie Dutko a le plaisir de présenter du 12 février au 2 avril 2022 une exposition personnelle de l’artiste française Béatrice Casadesus. Pour sa cinquième exposition dans la galerie, nous présenterons une vingtaine d’œuvres récentes, réunies pour la première fois. Un texte d’Anne de Staël accompagnera le catalogue de cette exposition.

Dans un entretien récent pour les archives de l’école des Beaux Arts de Paris, Béatrice Casadesus revient sur son parcours dans cette institution où elle a été élève puis professeur. Admise au début des années 1960 au concours d’entrée en peinture, c’est en sculpture qu’elle poursuit ses études. Ce qui l’amènera à côtoyer des architectes et, par la suite, à réaliser de nombreuses commandes publiques dont Le grand livre des pas qui se déploie sur les quatre niveaux de l’escalier principal de l’École de danse de l’Opéra construite par Christian de Portzamparc.

Au milieu des années 1970 elle revient à la peinture par la redécouverte de l’œuvre de Georges Seurat. Sa peinture s’atomise, dissout sujet, forme, lumière et couleurs dans une subtile abstraction sensible où l’espace semble en perpétuelle vibration. Le grand format favorisant l’immersion du spectateur dans la peinture et la sensation d’infini.

Ce lent travail de décantation s’accompagne du rapport que Béatrice Casadesus entretient avec la poésie : collaborations avec des poètes comme Michel Deguy, Maurice Benhamou, Anne de Staël — entre autres — et on se souvient du titre Infinito d’une de ses précédentes expositions en référence à Leopardi.

L’art de Béatrice Casadesus est redevable des œuvres de la Renaissance Italienne comme de l’art extrême oriental révélé par ses voyages en Asie. La musique imprègne aussi son œuvre.

En quête d’une peinture « qui n’inquiète ni ne trouble » Béatrice Casadesus revendique dès les années 2000 de peindre contre l’horreur du monde. La quiétude et l’épanouissement visuel qui émanent de ces œuvres se retrouvent chez certains grands maîtres de la peinture tels que Turner, Monet, Rothko. Ces peintres, au terme de leur carrière, ne cherchent pas à prouver ou démontrer, mais entrent dans un dialogue exclusif avec la peinture qui ne doit rien au reste du monde. Une peinture profonde et apaisante, née d’une technique particulière de l’empreinte et de la projection de couleurs sur la surface inventée par l’artiste. Dans des bâtiments patrimoniaux d’envergure, l’artiste déploie de gigantesques voiles d’intissé teints à la main opposant leur fragilité à la dureté de la pierre.

Aujourd’hui, sous le titre Aurores Béatrice Casadesus présente un nouvel ensemble de peintures. Ces toiles élaborées dans de minutieux carnets trouvent un écho intermédiaire aux délicats dessins à la plume qui accompagnent l’exposition. Fidèle à une démarche de cohérence dans son rapport à l’espace, à la vibration et aux grands formats, cette peinture nous emporte dans la vastitude d’un ciel en perpétuelle transformation. Ces lueurs qui de l’aube au crépuscule provoquent un éblouissement, nous rappellent le mystère de la vie et sa fragilité.

A PROPOS DE BÉATRICE CASADESUS : L’exposition Histoire(s) de Papier(s) (20 avril -23 Juillet 2022) que le Louvre organise au Louvre Abu Dhabi sous un commissariat de Xavier Salmon et Victor Hundsbuckler accueillera deux œuvres de Béatrice Casadesus parmi douze autres artistes internationaux (Robert Barry, Robert Morris, Ethel Adnan, Dana Awartani, Pouran Jinchi, Michelangelo Pistoletto…) En outre, début 2022, deux peintures monumentales de Béatrice Casadesus, Rouge or (330 × 770 cm) et Paradis (220 × 1100 cm) seront installées dans le Foyer principal de l’université Paris 3 Sorbonne Nouvelle à Paris faisant suite à une commande de l’état (Architecte Christian de Portzamparc).

Le travail de Béatrice Casadesus a été présenté dans de nombreuses institutions parmi lesquelles: Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris ; Musée des Beaux-Arts, Le Havre ; Bibliothèque nationale, Paris ; Centre National d’Art Plastique, Paris ; Musée des Arts Décoratifs, Paris ; Fondation Cartier, Jouy-en Josas ; Centre G. Pompidou, Paris ; Musée de Poitiers et Musée des Beaux-Arts et de la Dentelle, Calais ; Musée national de Port-Royal des Champs, Magny-les-Hameaux ; Centre culturel, Turin, Italie ; Centre culturel de Malakoff ; Musée d’art contemporain de Dunkerque ; le Musée du Donjon, Niort ; Musée de l’Arsenal de Soissons ; Institut Français de Barcelone, Espagne ; Centre Noroît, Arras ; Monastère royal de Brou, Bourg-en-Bresse. Ses œuvres sont présentes dans plusieurs collections majeures comme celles de la Ville de Lille ; du FNAC, Paris : de le Bibliothèque nationale, Paris ; de la Médiathèque d’Issy-Les-Moulineaux ; du Musée de Soissons ; du Musée national d’Art moderne, Centre Georges Pompidou, Paris ; de la Manufacture des Gobelins, Paris. Elles figurent aussi dans de nombreuses collections privées en France, Japon, Mexique, Australie, Espagne, Angleterre, Etats Unis, Belgique, etc. Elles ont été présentées dans de nombreux salons comme: La Fiac, Art Paris, The Salon New York, Pad Londres, Brafa Bruxelles, Pad Paris.

Un livre de Sébastien Gokalp publié aux éditions Ides et Calendes, ainsi que de nombreux catalogues retracent le parcours de Béatrice Casadesus. Des films et entretiens sont consultables sur le site de l’artiste et la galerie Dutko, l’école des Beaux-Arts de Paris, le collège international de Philosophie, le site Aware…

  • BÉATRICE CASADESUS — Aurores Opening Saturday, February 12
04 Beaubourg Zoom in 04 Beaubourg Zoom out

4 rue de Bretonvilliers

75004 Paris

T. 01 56 24 04 20

www.dutko.com

Sully – Morland

Opening hours

Tuesday – Saturday, 2:30 PM – 7 PM
Other times by appointment

Venue schedule

The artist