Conférence de Camille Paulhan — En remettre une couche. Une petite histoire artistique des caviardages et des effacements

Lecture

Drawing, painting, video

Conférence de Camille Paulhan
En remettre une couche. Une petite histoire artistique des caviardages et des effacements

Today: Tuesday, October 20, 2020 6 PM → 7 PM

En écho aux processus de travail de Bernard Gaube, dont I’m one of them, double exposition personnelle, sera alors présentée à L’ahah #Griset et #Moret, Camille Paulhan partagera, le temps d’une conférence, quelques réflexions autour des pratiques d’effacement et de recouvrement, d’abord dans l’histoire de la peinture, ensuite au sein de certains travaux d’artistes récents.

À l’origine, confie-t-elle, il y a de petits personnages effacés aperçus dans des peintures du Musée des Beaux-Arts de Lyon, dont les silhouettes craquelaient à la surface comme de petits fantômes ; lui revient alors également en mémoire un œil aux contours à peine décelables, apparaissant sur le front d’une vierge de Mantegna, souvenir d’un visage repeint par l’artiste.

L’histoire picturale est faite d’effacements et de recouvrements, de gommages méticuleux comme de caviardages furieux. Mais davantage qu’une étude exhaustive de ces pratiques, l’historienne de l’art livrera plutôt ici un éclairage sur notre façon de voir les œuvres, et sur ce que ces actions successives, souvent oubliées au profit de la seule forme finale, nous disent de notre rapport aux images.

———

Camille Paulhan est historienne de l’art, critique d’art et enseignante en écoles d’art. Elle a soutenu en 2014 une thèse de doctorat portant sur le périssable dans l’art des années 1960-1970. Membre de l’AICA, elle écrit pour de nombreuses revues (art press, Esse, Espace, Hippocampe, 02, Possible, Josefffine, etc.) ainsi que pour des monographies et des catalogues d’exposition. Elle a enseigné à l’École Supérieure d’Art Pays Basque (Biarritz-Bayonne) et intervient régulièrement dans des écoles et des centres d’art pour des conférences ou des colloques. Parmi ses recherches récentes et/ou actuelles, on peut citer, en observant l’érudition et l’humour qui s’y frottent : irreproductibilités, art castelroussin, boulettes, œuvres en convalescence, chewing-gum, petites énergies, livres d’or, champignons, ateliers d’artistes, scarabées bousiers, etc.

———

Mardi 20 octobre, 19h
L’ahah #Griset, 4 cité Griset, 75011 Paris
Réservation indispensable auprès de info@lahah.fr ou sur Eventbrite
Venez masqué·e·s ! *
Le port du masque est rendu obligatoire dans les lieux publics clos par le décret n° 2020-860 mis en œuvre le 17 juillet 2020.