Emmanuelle Bouyer — Devant les scintillements [23°44 / 307M/S]

Exhibition

Installation, performance, photography, mixed media...

Emmanuelle Bouyer
Devant les scintillements [23°44 / 307M/S]

Past: February 12 → April 23, 2022

Emmanuelle Bouyer entretient un rapport prééminent et agissant avec les lieux. C’est dans les lieux qui se présentent à elle qu’elle vise à rendre apparente sa matière de prédilection : l’énergie fluide de la lumière — celle qui constitue un espace et se manifeste ostensiblement dans la vie. La lumière « se transmet de proche en proche par ondulations successives »1 comme le son. Il s’agit donc d’apprivoiser ces courbures et ces remous. Cette approche est le début de l’aventure, ce qui motive le désir, ce qui amorce le processus. […]

Ainsi, Emmanuelle Bouyer est irrésistiblement attirée par l’éclat de la lumière. Non pas pour sa rutilance mais pour sa fugitivité, pour son évanescence. Elle « l’adore » dirait-elle, pour la fragilité de ses scintillements, la faillibilité de son chatoiement. Si l’artiste poursuit la course du soleil dont elle rend compte dans ses installations précaires, ou dans les tracés de ses dessins tels des cartographies luminescentes, c’est plutôt l’étoile filante qui constituerait chez elle, me semble-t-il, une partenaire quasi sororale.

Cette forme d’énergie fulgurante s’inscrit dans l’ensemble de son processus. En effet, la pensée même de l’artiste s’incarne dans une prégnante intelligence du soubresaut. Elle se construit dans des sortes de spasmes intuitifs, comme par à-coups. Cette création spasmodique invite aisément une place généreuse à la forme du fragment, et des archipels qu’il constitue en se multipliant. La bribe « au-delà de toute fracture, de tout éclat, est la patience de pure impatience, le peu à peu du soudainement »2. La linéarité, et la prudence qui la prédéfinit, ne sont pas de son ressort. La préférence est donnée aux perpétuels changements d’un état à un autre. Elle est offerte aux métamorphoses conférant tout à la fois une certaine instabilité et un effet merveilleux : un lieu travaillant ces écarts et ces vides, le lieu de l’éventualité d’un miracle. À l’instar d’une attitude poétique toute rimbaldienne, le risque d’un étincelant désastre n’est jamais très loin. Cette possibilité n’est pas une négation de l’œuvre en devenir. Bien au contraire, elle contribue à la singularité de son émergence, imprégnée de doute et régie par une urgence tout à fait bouleversante. […]

Extrait du texte « Emmanuelle Bouyer, le départ absolu » à paraître dans le catalogue d’exposition Emmanuelle Bouyer, Devant les scintillements [23°44/307 M/S], 2022

Juliette Fontaine
  • Opening Saturday, February 12 at 4 PM
  • Meeting Tuesday, February 15 at 7 PM

    Discussion en présence de l’artiste.

  • Emmanuelle Bouyer — L’art en lumière Lecture Tuesday, March 8 at 6:30 PM

    Conférence en histoire de l’art contemporain proposée par Caroline Kennerson, en écho aux problématiques abordées par l’exposition d’Emmanuelle Bouyer.

  • Emmanuelle Bouyer — Une histoire de la lumière, d’Archimède à Flammarion par Benard Maitte Lecture Saturday, March 12 at 3:30 PM

    Bernard Maitte, physicien et historien des sciences, professeur émérite de l’université de Lille, proposera une conférence autour de l’histoire de la perception de la lumière en écho à la figure de l’astronome Camille Flammarion et de son observatoire situé à Juvisy-sur-Orge. Cette présentation sera suivie d’une discussion avec l’artiste Emmanuelle Bouyer autour de son exposition personnelle « Devant les scintillements [23°44/307 M/S] ».

    À la Médiathèque Raymond Queneau, 3 rue Piver, à Juvisy-sur-Orge.

  • Visit Saturday, March 26 at 10:30 AM

    ATELIER LAMB’ART : Visite de l’exposition, suivie d’un atelier parents-enfants (à partir de 5 ans), gratuit sur inscription.

  • Visit Thursday, April 7 at 3 PM

    Visite accompagnée de l’exposition suivie d’un temps convivial autour d’un café ou d’un thé.

  • Emmanuelle Bouyer — Chasse de lumière Performance Saturday, April 9 at 3 PM

    Performance d’Emmanuelle Bouyer, avec l’accompagnement de Yasuyo Mochizuki, comédienne.
    Dans le Parc de l’Observatoire Camille Flammarion, 32 avenue de la Cour de France, à Juvisy-sur-Orge.

91 Essonne Zoom in 91 Essonne Zoom out

35, avenue de la Terrasse

91260 Juvisy-sur-Orge

T. 01 69 57 82 50

Official website

Opening hours

Tuesday – Saturday, 2 PM – 6 PM
Other times by appointment

Admission fee

Free entrance

Venue schedule

The artist