Jérôme Boutterin : Reboot 1999-2022 — Jérôme Boutterin, Catherine Mosbach, Antoine Duchenet

Meeting

Publishing, books, painting

Jérôme Boutterin : Reboot 1999-2022
Jérôme Boutterin, Catherine Mosbach, Antoine Duchenet

In 10 days: Saturday, February 11, 2023 5 PM → 7 PM

Discussion autour de la monographie Jérôme Boutterin : Reboot 1999-2022 entre l’artiste et les auteur·rice·s invité·e·s Catherine Mosbach et Antoine Duchenet

Samedi 11 février 2023, de 17h à 19h
À L’ahah #Griset, 4 cité Griset, 75011 Paris
Entrée libre et gratuite

C’est à l’occasion du lancement de la monographie dédiée à l’œuvre du peintre Jérôme Boutterin que L’ahah vous donne rendez-vous samedi 11 février 2023 à 17h, à L’ahah #Griset.

Jérôme Boutterin ainsi que deux des contributeur·trice·s Catherine Mosbach, paysagiste et Antoine Duchenet, artiste reviendront sur la pratique des deux dernières décennies de l’artiste, ses influences, ses procédés, leurs autonomies mais aussi leurs porosités. La rencontre se clôturera par un temps d’échange et de dédicace.

« Pour que la peinture reste critique, elle doit conserver une relation antagoniste avec le projet de la peinture. Boutterin aborde la peinture comme un projet qui expose ses stratégies… » Jason Stopa, artiste et auteur du texte Jérôme Boutterin : Peindre entre les lignes, à retrouver au sein de la monographie.

Jérôme Boutterin vit et travaille à Paris. Outre ses nombreuses expositions personnelles à l’international, notamment à la Galerie Marc Minjauw, à Bruxelles, au Ningbo Museum of Art, en Chine, ou encore à la Galerie Artbridge de Séoul, en Corée, il a également montré son travail de nombreuses fois en France : au SHED — Centre d’art contemporain de Normandie, au MAC/VAL, au Frac Normandie Rouen, au Domaine de Kerguéhennec, au Centre d’art contemporain de Meymac, ou encore à Nantes avec l’ADIAF.
Diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Art de Nice et de l’École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles, Jérôme Boutterin enseigne actuellement à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles.
Site

Catherine Mosbach est paysagiste et professeure invitée à la Weitzman School of Design de Philadelphie, à l’ENSP de Versailles et à la Harvard Graduate School of Design de Cambridge. Parmi ses projets emblématiques figurent le parc du Louvre-Lens, le Taichung Gateway Park, à Taïwan, lauréat Platine de la 15ème édition du Grands Prix du Design de Montréal, ou encore le Jardin Botanique de Bordeaux, Prix européen du paysage Rosa Barba. Plus récemment, son projet « Lost in Transition », réalisé à Ulsan pour le Korea Institute Garden Design, a remporté l’International Land Award 2022 de Bergame.
Elle a contribué à de nombreuses publications, dont STREAM 04 — Les Paradoxes du vivant (Chiambaretta, 2017), la revue « Projets de paysage » (2016), et Delta Dialogues (gta Verlag, 2017).
Site

Antoine Duchenet est un artiste basé entre Paris et Caen, diplômé de l’Ensba Paris et de l’École supérieure des arts et médias de Caen. Ses dernières expositions personnelles incluent « Seconds rôles » (SECONDroom, Anvers, 2022), « Early Tapes » (NIGHTTIMESTORY, Los Angeles, 2021) et « Tout le monde ressemble à Victor » (à l’issue de sa résidence à l’Artothèque, Caen, 2019). Il a également été commissaire des expositions : « THE WALLS », (Cneai, Paris, 2022), « Pauline Rima / J’ai fait la soustraction du rose dans ma vie » (Médium Argent, Rouen, 2022), « Fait divers » (Palais des Beaux-Arts, Paris, 2021), « Jérôme Boutterin / Boutures, sans égards. » (Paris, 2020), « Jason Stopa / Hanging Gardens » (W, Pantin, 2019).
Invité par le collectif Manœuvre, Antoine Duchenet prépare actuellement sa prochaine exposition personnelle prévue début 2023, au Centre Dramatique National de Normandie, à Hérouville St-Clair.
Site

Jason Stopa né en 1983 est un peintre et écrivain vivant à Brooklyn, New York. Il est diplômé de l’Université d’Indiana et du Pratt Institute. Son travail a fait l’objet de publications dans Artforum, Artsy, Hyperallergic et The Brooklyn Rail. Il est représenté par la Morgan Lehman Gallery, New York et la Diane Rosenstein Gallery, Los Angeles. Ses écrits sont parus dans The Brooklyn Rail, Momus, Art in America, Artcritical et Hyperallergic. Jason Stopa enseigne à l’Institut Pratt et participe à la rédaction de la revue de l’Université de Columbia.
Site