Cie 14:20 — Clément Debailleul et Raphaël Navarro — Wade in the Water

Performance

Performance

Cie 14:20 — Clément Debailleul et Raphaël Navarro
Wade in the Water

Passé : 13 → 24 décembre 2016

Jouer avec les artifices du spectacle vivant et les arcanes de l’illusion théâtrale. Troubler la perception du spectateur, jusqu’à ce que la magie opère. Tel est le crédo de Clément Debailleul et Raphaël Navarro, créateurs de la Cie 14:20 et pionniers du mouvement artistique de la magie nouvelle.

—————

Pour les fondateurs de la Cie 14:20, rejointe aujourd’hui par une soixantaine de représentants du même courant artistique, la magie et son espace poétique permettent de renouer avec l’énigmatique. dans la lignée de leurs prestigieux prédécesseurs, ils créent des pièces et des installations où le merveilleux se conjugue à l’inexplicable. Comme dans Vibrations, Notte et Stormy Weather, (présentées au CENTQUATRE-PARIS), les créateurs de Wade in the Water recourent à des procédés techniques fantastiques : jeux d’image pour animer l’espace, ubiquité, métamorphose, vol humain ou lévitation.

Hantés par la chute et le ralentissement du temps, Clément Debailleul et Raphaël Navarro conçoivent cette fois un spectacle sur les enjeux de la lutte et de l’acceptation à travers le parcours d’un homme et de sa famille face à un tragédie promise. Ce chemin, inspiré par les travaux de la psychiatre Elisabeth Kübler-Ross, se fait l’allégorie d’une société face aux drames économiques ou écologiques annoncés.

Portés par Wade in the Water, célèbre chant de révolte des esclaves noirs américains et la musique brûlante d’Ibrahim Maalouf, les créateurs conçoivent une métaphore scénique et politique de la finitude.

Un spectacle visuel et sans parole qui défie les lois de la pesanteur et du temps. Au moyen d’une interprétation proche du théâtre-danse, qui emprunte à l’écriture cinématographique (ellipses, ralentis, boucles…), les jeux corporels et temporels du danseur Aragorn Boulanger créent une chorégraphie surréelle et déchirée entre l’énigmatique grâce de l’abandon et la nécessité de la résistance.

Clément Debailleul et Raphaël Navarro fondent la Compagnie 14:20 en 2000. A l’origine, avec Valentine Losseau, du mouvement artistique de la magie nouvelle, celle-ci place le déséquilibre des sens et le détournement du réel au centre des enjeux artistiques et affirme la magie comme un langage autonome, contemporain et populaire. Les artistes de la Compagnie 14:20 collaborent avec le couturier Jean Paul Gaultier, l’écrivain Michel Butor, le chorégraphe Philippe Decouflé, le chef cuisinier Alexandre Gauthier, la chef d’orchestre Laurence Equilbey, le Cirque du Soleil, le trompettiste Ibrahim Maalouf…