Conversation entre Naoki Miyasaka et Anne-Charlotte Yver

Rencontre

Architecture, installations, sculpture, techniques mixtes

Conversation entre Naoki Miyasaka et Anne-Charlotte Yver

Passé : Mercredi 18 mai 2022

L’espace d’une carte blanche, Anne-Charlotte Yver, artiste de l’association, devient commissaire, et invite l’artiste japonais Naoki Miyasaka, pour un solo-show exceptionnel à L’ahah #Moret…

3 espaces — triangle équilatéral (carré 1414 mm rotation 45 degrés) déploie, à l’échelle de l’espace d’exposition, « Three Spaces », projet par lequel Anne-Charlotte Yver avait découvert le travail de Naoki Miyasaka en septembre 2019 à Tokyo. Les deux artistes poursuivent, en effet, depuis leur rencontre leurs discussions sur les rapports d’échelle et l’expérience sculpturale du corps, à travers différentes collaborations.

Dans la salle de conférence de L’ahah #Griset, Naoki Miyasaka et Anne-Charlotte Yver reviendront sur l’exposition en cours, et partageront avec le public ces discussions passées, présentes et à venir. Les deux artistes évoqueront leurs préoccupations communes autant que leurs divergences dans leurs mises en œuvre, tout en croisant très librement leurs réflexions sur le Métabolisme japonais, l’utopie architecturale, l’équilibre des forces, la transformation et l’entropie, le prototype en art, le panoptique, la vision des insectes, le corps des pieuvres, l’expérience perceptive, etc.

→ Naoki Miyasaka, né en 1985 au Japon, vit et travaille entre la France et le Japon. Il est diplômé de l’Académie Royale des Beaux-arts de Bruxelles et d’un doctorat de l’Université des Arts de Tokyo. En 2019, il participe au programme Kyoto Art Center x Villa Kujoyama. La même année, il bénéficie d’une exposition personnelle à la Cité Internationale des Arts de Paris ainsi qu’au Tokyo Arts and Space Hongo à Tokyo. Depuis, il a participé à de nombreuses expositions personnelles et collectives.

→ Née en 1987 à Saint-Mandé, Anne-Charlotte Yver vit et travaille entre Paris, Ris-Orangis. Diplômée de l’École Nationale Supérieure des beaux-arts, elle obtient en 2013 une bourse de résidence de la Fondation d’Entreprise Hermès. Depuis 2012, elle a bénéficié d’importantes expositions personnelles. Artiste de L’ahah depuis 2017, elle y a bénéficié d’une année de recherche puis, à l’automne 2018, d’une exposition personnelle intitulée 3296.