Dan Graham — New Work

Exposition

Techniques mixtes

Dan Graham
New Work

Encore 2 mois : 7 novembre 2019 → 11 janvier 2020

La Galerie Marian Goodman présente une nouvelle exposition de Dan Graham. Pour accompagner l’exposition parisienne, une projection spéciale de deux de ses films, Rock My Religion et Don’t Trust Anyone Over Thirty, est organisée, en présence de l’artiste, au cinéma Le Luminor — Hôtel de Ville vendredi 8 novembre à 18h.

Attaché à la dimension socio-politique de l’art, Dan Graham conçoit depuis la fin des années 1970 une série d’œuvres à la fois modèles architecturaux et sculptures dédiées à être exposées dans l’espace public. L’expérience physique et visuelle du public fait partie inhérente des œuvres.

Le nouveau « pavillon » de Dan Graham, intitulé Neo-Baroque Walkway sera dévoilé au rez-de-chaussée de la galerie.

“L’expérience du Neo-Baroque Walkway consiste pour le visiteur à traverser un couloir étroit entre deux parois sinueuses, entre deux vagues en verre semi-réfléchissant. Les deux côtés ondulants varient légèrement. Les visiteurs font une expérience quasi-psychédélique et la déformation optique de leur propre corps se superpose aux images des corps des autres visiteurs. » Dan Graham, 2019

Alors que dans ce même espace de la galerie Dan Graham présentait il y a quatre ans le pavillon Passage Intime qui pouvait suggérer les périls d’une rencontre amoureuse, Neo-Baroque Walkway se rapproche davantage d’une attraction pour enfants.

Chaque pavillon de Dan Graham, invariablement construit en verre semi-réflechissant et en acier inoxydable, possède une structure spécifique et un concept distinct développés à partir de références précises. Pour Neo-Baroque Walkway, l’artiste revendique avoir été inspiré par l’art baroque et John Chamberlain, dont le travail l’a beaucoup influencé (en particulier pour ses œuvres Design for Showing Videos et Homes for America). Contre toute attente, la connexion entre l’art de Chamberlain et l’art baroque avait été remarquée par Donald Judd dans un article de 1964 : « La sculpture de Chamberlain est simultanément turbulente, passionnée, froide et dure. La structure est la part passionnée. Une comparaison évidente existe avec l’art baroque (…). » Plusieurs décennies plus tard Dan Graham poursuit la comparaison de Judd, tout en rapprochant cette fois le travail de Chamberlain à celui de Larry Bell : « Chamberlain commença à utiliser les coating machine de Larry Bell pour réaliser une série de formes semi-transparentes et semi-réfléchissantes, qui ressemblaient aux bouteilles topologiquement alambiquées de Klein. » 2

Comprendre aujourd’hui le lien entre le travail de Graham avec le movement baroque, Chamberlain et Bell, plutôt que son lien avec l’art conceptuel et minimal, est essentiel pour appréhender son nouveau pavillon ainsi que ses œuvres les plus récentes.

Au niveau inférieur de la galerie sera projetée une vidéo du défilé Printemps/Été 2017 de la maison Céline, dont la scénographie avait été réalisée en collaboration avec Dan Graham.

A l’occasion de l’exposition, une projection spéciale de deux films de Dan Graham, Rock My Religion et Don’t Trust Anyone Over Thirty est organisée au cinéma Le Luminor — Hôtel de Ville le 8 novembre à 18h. Les films reflètent tout deux l’intérêt de Dan Graham pour la culture populaire et en particulier pour la musique rock. Probablement son film le plus connu Rock My Religion (1982-1984), à la fois essai visuel et documentaire, décrit l’apparition du rock’n’roll comme celle d’une nouvelle religion. Tout aussi hybride, Don’t Trust Anyone Over Thirty (2004) est à la fois un opéra-rock et un spectacle de marionnettes satirique.

En parallèle à l’exposition à la galerie, sa compagne de longue date, l’artiste japonaise Mieko Meguro présente à la Librairie Marian Goodman une sélection de peintures et dessins représentant Dan Graham dans une multitude de moments du quotidien, ainsi que des coussins brodés à son effigie.

Dan Graham est né en 1942 dans l’Illinois aux Etats-Unis. Il vit et travaille à New York. Plusieurs expositions rétrospectives lui ont été consacrées, notammant au Museum of Contemporary Art, Los Angeles (2009), Museu Serralves, Porto (2001), Museum of Modern Art, Oxford (1997), au Van Abbemuseum, Eindhoven (1993), à la Kunsthalle Berne (1983), à la Art Gallery of Western Australia, Perth (1985), à la Renaissance Society, University of Chicago (1981). En 2017 sa première grande exposition personnelle a été organisée en Chine, Dan Graham, Greatest Hits au Red Brick Museum à Pékin. En 2015, il a exposé plusieurs pavillons en France, sur le toit-terrasse de la Cité Radieuse de Le Corbusier (MAMO) à Marseille et sur la place Vendôme à Paris. En 2014, le Metropolitan Museum de New York l’a invité à participer à la prestigieuse Roof Garden Commission, tandis que De Pont Foundation organisait une grande exposition monographique intitulée Models and Beyond. Il a participé à la Documenta V (1972), VI (1977), VII (1982), IX (1992), et X (1997), ainsi qu’à the Skulptur Projekte Münster (1987 et 1997). Dan Graham a reçu de nombreuses récompenses et distinctions, notamment le prix de la American Academy of Arts and Letters, New York (2010), la Médaille de Vermeil de la Ville de Paris (2001), ou encore le Coutts Contemporary Art Foundation Award (1992).

Le vernissage de l’exposition, en accès libre, aura lieu jeudi 7 septembre de 17h à 21h. La galerie et la librairie sont ouvertes du mardi au samedi de 11h à 19h.

1 Judd, Donald. “Chamberlain—Another View,” Art International, 16 anvier 1964, pp. 38-39
2 Dan Graham, “John Chamberlain Conceptual Artist,” republié dans Nuggets: New and Old Writing on Art, Architecture, and Culture (Positions), 2004

Contact presse : Raphaële Coutant raphaele@mariangoodman.com ou + 33 (0) 1 48 04 70 52

  • Librairie Marian Goodman — Mieko Meguro, peintures et dessins Exposition 7 novembre 2019 → 11 janvier 2020

    En parallèle à l’exposition à la galerie, sa compagne de longue date, l’artiste japonaise Mieko Meguro présente à la Librairie Marian Goodman une sélection de peintures et dessins représentant Dan Graham dans une multitude de moments du quotidien, ainsi que des coussins brodés à son éffigie.