Demain est la question

Exposition

Techniques mixtes

Demain est la question

Passé : 27 juin → 25 juillet 2020

Jennifer Allora & Guillermo Calzadilla, Abraham Cruzvillegas, David Douard, Mimosa Echard, Jean-Luc Moulène, Melik Ohanian, Gabriel Orozco, Tim Rollins and K.O.S., Anri Sala, Rirkrit Tiravanija, Danh Vo, Haegue Yang.

Dans le court essai La théorie de la Fiction-Panier, l’auteure féministe Ursula K. Le Guin raconte l’histoire de l’origine de l’Homme sous l’ère du Paléolithique et du Néolithique. Pionnière de la science-fiction, elle est fortement influencée par l’anthropologie et s’interroge essentiellement sur le fonctionnement de la société, mais aussi sur l’enchevêtrement de la fiction avec le savoir, et sur la place de l’homme et de la femme dans le règne du vivant et l’Anthropocène.

« Dans les régions tempérées et tropicales où les hominidés sont devenus des êtres humains, l’alimentation de ces espèces était principalement d’origine végétale. Au Paléolithique, au Néolithique et à l’époque préhistorique, entre 65 et 80 % de ce que mangeaient les êtres humains dans ces régions était cueilli ; la viande ne constituait l’alimentation de base que dans l’extrême Arctique. Les chasseurs de mammouth occupent certes de façon spectaculaire les grottes et les esprits, mais ce que nous devions réellement faire pour rester gras et vivant, c’était cueillir des graines, des racines, des bourgeons, des jeunes pousses, des feuilles, des noix, des baies, des fruits, et des céréales, auxquels s’ajoutaient la collecte d’insectes et de mollusques, ainsi que le piégeage d’oiseaux, de poissons, de rongeurs, de lapins et autre menu fretin sans défense afin d’augmenter les apports de protéines. Et nous n’avions même pas besoin d’y travailler dur — beaucoup moins durement en tout cas que des paysans asservis dans le champ d’un autre depuis l’invention de l’agriculture, beaucoup moins que des travailleurs salariés depuis l’invention de la civilisation. Un humain préhistorique moyen pouvait vivre bien en travaillant environ quinze heures par semaine. Quinze heures par semaine consacrées à la subsistance, cela laisse beaucoup de temps pour d’autres choses.

Tellement de temps, qu’il est possible que quelques agités, qui n’avaient pas un bébé dans les parages pour rendre leurs vies plus vivantes, ou pas de talent pour fabriquer, cuisiner ou chanter, ou rien de très intéressant à quoi penser, ceux-là ont pu décider un jour de filer chasser des mammouths. Dès lors, les chasseurs habiles pouvaient rentrer en titubant sous un fardeau de viande, les bras pleins d’ivoire, et avec une histoire. Mais ce n’est pas la viande qui faisait la différence. C’était l’histoire. 1 »

— Ursula K. Le Guin

1 Extrait de « La théorie de la Fiction-Panier », 1986. Traduit de l’anglais par Aurélien Gabriel Cohen. Extrait d’un recueil intitulé « Dancing on the edge of the world » aux Éditions de l’éclat.