Des fleurs pour Valentin — Une exposition collective proposée par Frédéric Poincelet

Exposition

Dessin

Des fleurs pour Valentin
Une exposition collective proposée par Frédéric Poincelet

Passé : 14 février → 16 mars 2019

Le sujet, n’en est pas un.
Se débarrasser du sujet, ne parler de rien d’autre que du dessin.
Ne reste qu’à faire,
qu’à exécuter.
Oublier son propos, son œuvre, pour n’être que dessin.
La frontalité du motif comme finalité.
Vidé de l’univers qui lui est lié ;
de la personnalité.
Dévorer l’artiste, pour regarder le dessinateur.
La muette beauté des fleurs.

FP.

————

Frédéric Poincelet invite vingt et un artistes à présenter une, parfois plusieurs, œuvres sur le thème du bouquet de fleurs. Les bouquets s’affichent aux murs, dans un accrochage dense, foisonnant, hétéroclite.

« La muette beauté des fleurs », splendeur éphémère de la nature, fragilité de l’existence humaine, vanité, c’est ce thème éculé de la nature morte que Frédéric Poincelet a choisi pour dépasser la question même du sujet. Et c’est bien ce qui l’intéresse : montrer le dessin pour le dessin, sans propos, le laissant ainsi à nu, au premier plan de l’œuvre, de ce geste. Ceci avec une certaine ironie, que porte le titre même de l’exposition Des fleurs pour Valentin. On accepte le lieu commun, la convention du bouquet, et aussi le jeu, avec le langage des fleurs, leur symbolique, jusqu’à l’acmé vulgaire de l’affection amoureuse programmée de la Saint Valentin, le 14 février, date choisie pour le vernissage de cette exposition.

Frédéric Poincelet, rompu à l’exercice du commissariat, auquel il s’adonne depuis plusieurs années à travers le travail éditorial et les expositions afférentes de Frédéric Magazine, orchestre cet ensemble, qu’il bride, tente de tordre, à son propos. Chaque artiste, pensant jouer de l’un, se joue de l’autre, personne n’étant dupe de ce qu’il donne au projet, voir de ce que ce non-sujet donne au dessinateur. Montrer le dessin contemporain — à entendre dans un sens élargi pouvant absorber la gravure et l’aquarelle  — est une intention qui anime et passionne Frédéric Poincelet.

L’attention portée au travail des artistes présentés, certains ayant traité ce motif de manière parfois récurrente, a fait naître l’envie de rassembler des « bouquets » d’artistes et d’y greffer son propos. Faire dialoguer les dessins, multiples dans leurs ambitions, comme une seule langue.

La plupart des œuvres sont des créations originales réalisées pour l’exposition, d’autres, plus anciennes, ont été collectées pour ce projet; comme une encre de Chine de 1942 de Geneviève Asse, une gravure de 1995 de David Hockney ou une lithographie de Bernard Buffet. Parmi les artistes invités se trouvent des personnalités issues de l’univers de l’illustration et de la bande dessinée : Blutch, Floc’h, François Olislaeger ou Fabio Viscogliosi , comme des artistes venant de la peinture et du dessin : Abdelkader Benchamma, Marc Desgranchamps, Stéphane Calais, Tal R ou Cristof Yvoré.

  • Des fleurs pour Valentin — Une exposition proposée par Frédéric Poincelet Vernissage Jeudi 14 février 18:00 → 21:00
04 Beaubourg Zoom in 04 Beaubourg Zoom out

40, rue Quincampoix

75004 Paris

T. 01 45 55 23 06 — F. 01 47 05 61 43

www.catherineputman.com

Châtelet
Rambuteau

Horaires

Du mardi au samedi de 14h à 19h
Et sur rendez-vous

Jc ap opencall 02 original

Les artistes

  • Geneviève Asse
  • David Hockney
  • Marc Desgrandchamps
  • Agathe May
  • Stéphane Calais
  • Julien Carreyn
  • Frédéric Malette
  • Roxane Lumeret
  • Abdelkader Benchamma
  • José Maria Gonzalez
Et 11 autres…

Actualité liée aux artistes