Elsa Werth — Temps partiel

Exposition

Installations, son - musique, techniques mixtes

Elsa Werth
Temps partiel

Encore environ un mois : 19 janvier → 23 mars 2019

Au premier regard, les formes d’Elsa Werth sont simples. L’artiste s’empare de motifs ou d’objets existants et signifiants, qu’elle modifie de manière à soulever les absurdités et les contradictions de notre monde. En résonance avec les lieux et les situations où elle présente ses pièces, elle élabore un vocabulaire formel avec une efficacité graphique redoutable.

Partant du constat que la société, monde de l’art (côté marché) compris, voue un véritable culte à la croissance et aux valeurs matérielles en général, Elsa Werth se saisit des modes d’échanges et d’expression alternatifs que propose l’art pour créer une brèche ouverte sur des valeurs immatérielles. C’est tout l’enjeu de la vidéo 1000 €, produite début 2018, mais aussi de l’ensemble des installations réalisées pour l’exposition, qui apparaissent comme autant d’actes discrets de résistance à un environne-ment normé.

À l’Onde, l’artiste propose de redonner à la Rue traversante des airs de rue, en s’emparant des codes du monde du travail, de la communication et du commerce. Cet ensemble d’installations, réparties sur la longueur et la hauteur de la Rue, reprennent les formes et la disposition d’éléments urbains, à la limite entre le signe, le support et l’information. Comme souvent dans le travail d’Elsa Werth, les pièces de Temps partiel sont à la fois d’une grande simplicité et intégrées à leur environnement. En concevant un projet spécifique pour la rue traversante, l’artiste en révèle avec humour les aspects les plus inattendus.

Cette souplesse est caractéristique d’un certain nombre d’œuvres de l’artiste, dotées d’un sens pratique, d’une adaptabilité qui leur donne le pouvoir de s’insérer, parfois de manière parasite, dans les situations les plus diverses. Car Elsa Werth ne diffuse pas son travail que sur des cimaises et sur Internet. Certaines de ses œuvres se promènent, lors de leur activation, sur la peau de l’artiste et des personnes présentes (Forme précaire apparente ce jour sans valeur manifeste, tampon à l’encre, 2016), d’autres sont cousues de manière pirate dans des vêtements mis en circulation dans le commerce (Phantoms, projet en cours avec Aldéric Trével).

On retrouve encore ce mode de diffusion alternative dans les nombreux objets et livres que l’artiste produit en édition, parmi lesquels de véritables objets usuels augmentés de sens.

Chaque œuvre d’Elsa Werth donne ainsi l’occasion de regarder différemment des situations pourtant familières, de reconsidérer nos gestes mécaniques et nos repères standardisés. Pour la conception du triple décimètre 1 — 2 + 3 × 4 — 5 (édité par We Do Not Work Alone, 2016), l’artiste s’est attachée à créer une longue équation mathématiquement juste mettant en jeu les chiffres indiqués sur les graduations, les transformant ainsi en une suite doublement logique. Son œuvre New Year (pdf à télécharger et à imprimer, depuis le 2 janvier 2018) propose chaque jour un calendrier courant sur un an à compter de la date du jour. Le calendrier classique et borné devient ainsi un objet fluide, qui envahit progressivement l’année 2019 et pose la question dérisoire et fonda-mentale : pourquoi un calendrier commencerait-il toujours le même jour ?

Dans la Rue traversante, les signes d’Elsa Werth nous invitent à faire face avec humour mais détermination aux impasses et aux obstacles de la société contemporaine.

Géraldine Miquelot

Née en 1985, Elsa Werth vit et travaille à Paris. Son travail a été présenté dans des expositions collectives en France et à l’étranger (Mudam Luxembourg, Centre d’Art Bastille, Creux de l’Enfer, Centre d’art Albert Chanot, ZK/U Center for Art Berlin). Son travail a également fait l’objet d’expositions personnelles à Paris (Primo Piano, Galerie Martine Aboucaya), à Shanghai (Bazar Compatible Program) et à Genève (Duplex/Walden). Depuis 2014 elle est à l’initiative de projets qui expérimentent des formats d’expositions alternatifs, avec la volonté d’inviter des artistes à faire exister les œuvres dans des contextes élargis.

78 Yvelines Zoom in 78 Yvelines Zoom out

8 bis, avenue Louis Bréguet

78140 Vélizy-Villacoublay

T. 01 78 74 39 17

Site officiel

Horaires

Du mardi au vendredi de 13h à 18h30
Les samedis de 11h à 16h
Les soirs de spectacles, ouverture 1h avant la représentation

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Elsa Werth