Festival INTERFÉRENCE_S — Edition Paneuropéenne Ad astra per aspera

Exposition

Film, installations, nouveaux médias, sculpture...

Festival INTERFÉRENCE_S
Edition Paneuropéenne Ad astra per aspera

Encore 2 mois : 25 mai → 17 août 2024

Depuis 2020, (((INTERFERENCE_S))) fusionne installations, performances, vidéos, cinéma, créations radiophoniques, dj sets, concerts et ambitionne de transcender les frontières artistiques.

Après deux années amputées, il réamarre au Centre dans sa morphologie initiale avec d’une part une anarkhè-exposition constituée de treize artistes : Anna Mancuso, Charlie Aubry, Charlotte Simonnet, Clarice Calvo-Pinsolle, Eva de Chabaneix, Eva L’Hoest & Christina Vantzou, Felix Blume, Julie Krakowski & Florence Cats, Thomas Teurlai, Vincent Van der Donk, Virgile Abela dont le commissariat est assuré par Stéphanie Pécourt et d’autre part des live, performances, projections, écoutes collectives les 24 et 25 mai.

Invitant à explorer le substrat sonore dans ce qu’il a de plus désenclavé et de falsificationniste : de l’installation visuelle au cinéma, en passant par les séances d’écoutes de podcasts et disques, des concerts, et des performances, (((INTERFERENCE_S))) donne à mesurer la puissante capacité du son à freaktionnaliser1 la réalité et à contribuer aux façonnages alternatifs d’être l’infime de ce monde.

Centre wallonie bruxelles 12 1 medium
Anna Mancuso, Humains voyageurs © Carole Mousset

Pour cette édition qui reprend sa morphologie initiale — constituée d’une anarkhè exposition2 et d’un week-end de climax d’explorations — le festival arbore les étoiles européennes et s’allie à de nombreux instituts, centres européens basés à Paris pour dévoiler les recherches de plus de 30 artistes de Belgique, France, Grèce, Slovénie, Allemagne, Italie, Suède, Autriche, Angleterre. Cette édition se virtualise telle une Golden Record.

Extrait du texte de Stéphanie Pécourt

1 Néologisme de S.Pécourt

2 anarkhè-exposition — néologisme qui m’a été inspiré du concept d’anarchitecture et du travail de Gordon Matta-Clark et ce pour qualifier une morphologie singulière d’exposition, qui n’entend pas en être l’antithèse. Une anarkhè-exposition se définit par son ontologie nomade — elle est pétrie d’œuvres développées en In-Situ qui pour certaines sont éphémères et n’auront existé que par le souvenir qu’elles auront laissé à celles et ceux qui les auront vues, elles deviendront mythologies, souvenirs. Une anarkhè-exposition est un territoire liminal où cohabitent des œuvres matérielles et immatérielles, comme des œuvres sonores et où des traces d’agentivités persistent dans l’espace : archives, artefacts de gestes performatifs développés lors de sa mise en acte. Une anarkhè-exposition donne à imaginer ce qui y fut vécu et à projeter des états postérieurs. Elle est le réceptacle de performativités humaines et non humaines — où est célébré autant le « genius loci » d’artistes que d’éléments comme des éléments végétaux, liquides… Elle échappe par principe à sa totale maîtrise et à toute aspiration à la conservation.

Centre Wallonie-Bruxelles
04 Beaubourg Zoom in 04 Beaubourg Zoom out

127-129, rue Saint Martin

75004 Paris

T. 0153019696 — F. 01 48 04 90 85

www.cwb.fr

Châtelet
Hôtel de Ville
Rambuteau

Horaires

Du lundi au vendredi de 10h à 19h
Samedi et dimanche de 11h à 19h
Fermeture les jours fériés

Programme de ce lieu

Les artistes

  • Thomas Teurlai
  • Clarice Calvo Pinsolle
  • Charlie Aubry
  • Éva L’hoest
  • Vincent Van Der Donk
  • Anna Mancuso
  • Charlotte Simonnet
  • Eva De Chabaneix
  • Christina Vantzou
  • Felix Blume
Et 3 autres…