Hiroshi Sugimoto — Surface Tension

Exposition

Photographie

Hiroshi Sugimoto
Surface Tension

Passé : 28 octobre → 22 décembre 2017

“Si j’ai déjà une vision, mon travail est presque terminé. Le reste n’est qu’une question de technique.” .

Hiroshi Sugimoto

———

Marian Goodman présente deux expositions d’œuvres de Hiroshi Sugimoto simultanément dans ses galeries de Londres et Paris. Par la photographie, la sculpture, l’installation et plus récemment, l’architecture, Hiroshi Sugimoto témoigne de ses questionnements sur le temps, la mémoire et le progrès dont il tente de retracer les enjeux des origines à nos jours. Il s’attache également à créer un pont entre les philosophies extrême-orientales et occidentales.

La galerie de Londres présente pour la première fois le travail de Sugimoto avec Snow White, une exposition de photographies appartenant à la série _Theaters _initiée en 1978. Les œuvres de l’exposition figurent des salles de cinéma ou de théâtre aux Etats-Unis et en Europe. Qu’il s’agissent de théâtres abandonnés, de drive-in ou de théâtres à l’italienne, tous ces lieux sont montrés sans public.

A l’origine la série Theaters est une expérience : Hiroshi Sugimoto laisse un long temps de pose pour capturer sur un seul photogramme les milliers d’images qui composent un film (le temps de pose varie selon la durée du film). L’« après-image » de cette longue exposition est le surgissement d’un écran d’un blanc pur et lumineux, qui persiste dans notre mémoire visuelle au-delà de la projection du film proprement dite. Pour la première fois, que ce soit dans l’exposition Snow White ou dans une nouvelle publication éponyme, l’artiste révèle les titres des nombreux films qui ont été projetés et capturés pour réaliser la série.

Les Abandoned Theaters mettent en scène d’anciennes salles de concert et de cinéma délabrées après des décennies d’abandon. A la fois reflets des crises économiques successives et des changements de paradigme en matière de divertissement, ces images évoquent les dessins des ruines classiques faites par Piranèse, à moins qu’elle ne fassent ici figure de ruines modernes. Depuis 2014 Sugimoto photographie également des théâtres à l’italienne. Après avoir commencé par les plus récents, il s’intéresse depuis aux tout premiers théâtres du genre, situés en Italie et datant de la Renaissance, comme le Teatro Olimpico de Palladio à Vincenza ou le Teatro all’Antica à Sabbioneta. Ces édifices italiens classiques sont les ancêtres architecturaux — et ont inspiré le style — de la plupart des salles de spectacle aux Etats-Unis que Sugimoto avait photographiés en premier lieu.

La galerie de Paris présente Surface Tension, une exposition dédiée aux photographies de la série Seascapes débutée en 1980. Pour Sugimoto, la prise de vue et la contemplation de ces images des mers du monde relient le passé au présent, mais aussi l’histoire de ces mers aux régions où il installe son appareil. La surface de la mer en constant mouvement est le gage que chaque œuvre possède ses caractéristiques uniques, en fonction des conditions météorologiques et atmosphèriques, de la luminosité du soleil ou de la lune. L’élément unificateur propre à la série est la composition parfaitement équilibrée entre la moitié inférieure de l’image, lestée par la mer, et la moitié supérieure, aérienne, qui représente le ciel, chaque paysage marin étant divisé, exactement en son centre, par la ligne d’horizon. Les œuvres présentées à la galerie de Paris vont de celles créées dans les années 1990 aux plus récentes, avec des photographies de 2017 de la mer de Tasman.

A Paris, l’artiste présente également cinq œuvres de sa série de sculptures en verre optique, connue sous le nom de Five Elements_. Empruntant sa structure à une pagode traditionnelle, l’objet comprend cinq formes, qui ont chacune une signification distincte, relative à la doctrine cosmologique bouddhiste des Cinq Universaux. La forme carrée représente la terre, le globe l’eau, la pyramide le feu, le demi-globe l’air, et la larme au sommet signifie le vide. Une photographie de la série Seascape_ est insérée dans le globe de verre de chaque sculpture. Dans la salle voûtée au niveau inférieur de la galerie, l’une des sculptures est installée face à une photographie des Chutes de Kegon, une des destinations touristiques les plus populaires au Japon.

Le lancement de Snow White, un nouveau livre en édition limitée publié par Damiani, aura lieu en présence de l’artiste à la Librairie Marian Goodman le 28 octobre, de 17h30 à 18h00.

———

A PROPOS DE L’ARTISTE

Hiroshi Sugimoto (né en 1948 à Tokyo au Japon) partage son temps entre New York et Tokyo. Il a été le commissaire de plusieurs expositions de son travail mais aussi d’œuvres d’art traditionnel japonais issues de sa collection personnelle, associant parfois les deux dans une même exposition telle que dans History of History, co-organisée par la Japan Society (2005-2006) et la Freer Gallery of Art and Arthur Sackler Gallery (Smithsonian Institution) ou plus récemment en 2014, dans Aujourd’hui le monde est mort au Palais de Tokyo. Une rétrospective de son œuvre a été organisée en 2006 par le Musée Hirshhorn à Washington et le Mori Art Museum à Tokyo. Parmi les expositions muséales récentes, on peut citer Black Box, organisée par Philip Larratt-Smith et présentée à la Fundacion MAPFRE à Barcelone et à Madrid en 2016, puis à FOAM (Musée de la photographie d’Amsterdam) en 2016-2017 ; The Sea and the Mirror, une exposition de paysages marins à Château La Coste (8 mai — 3 septembre 2017) ; Le Notti Bianche à la Fondazione Sandretto Re Rebaudengo à Turin (16 mai — 1er octobre 2017).

La Fondation Odawara pour les arts, créée par Hiroshi Sugimoto, a ouvert ses portes au public à Kanagawa au Japon début octobre 2017. Des informations sont disponibles sur le site www.odawara-af.com Organisée par l’artiste, The Gates of Paradise, une exposition présentant un nouveau corpus d’œuvres autour de l’implantation du christianisme au Japon et de ses relations avec l’Europe au XVIe siècle, sera présentée à la Japan Society à New York à partir du 20 octobre 2017.

  • Vernissage Samedi 28 octobre 2017 18:00 → 20:00
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

79, rue du Temple

75003 Paris

T. 01 48 01 70 52 — F. 01 40 27 81 37

www.mariangoodman.com

Rambuteau

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h

Pub sylvie visites original

L’artiste

  • Hiroshi Sugimoto