Enrico Baj — Martin Kersels — Home Sweet Home

Exposition

Techniques mixtes

Enrico Baj — Martin Kersels
Home Sweet Home

Passé : 10 juin → 23 juillet 2022

Gv 2022 martin kersel enrico baj 18 grid Enrico Baj, Martin Kersels — Galerie GP & N Vallois La galerie GP & N Vallois présente jusqu’au 23 juillet l’exposition Home Sweet Home, une proposition inédite des démarches d’Enrico... 2 - Bien Critique

Rien a priori ne rapproche l’artiste américain Martin Kersels (né en 1960 à Los Angeles, vit et travaille à New Haven, Connecticut) du peintre italien Enrico Baj (Milan, 1924 — Vergiate, 2003) de trente-cinq ans son aîné. Ils n’appartiennent pas à la même génération, ne partagent pas la même origine géographique, n’ont pas la même pratique artistique, ni les mêmes techniques plastiques.

Rien, sauf un intérêt commun : les deux artistes ont produit une série de meubles dont certains sont réunis le temps d’une exposition au cours de laquelle les tableaux de Baj accrochés aux murs (cette série a été réalisée entre 1960 et 1962) répondent aux sculptures de Kersels qui, posées au sol, occupent l’espace (et qui ont été spécialement conçues par l’artiste pour l’exposition).

Au refus de l’autorité qui marque très tôt la personnalité d’Enrico Baj répond le travail profondément non autoritaire de Martin Kersels. Trente-cinq ans séparent les deux artistes réunis à la faveur de leurs séries mobilières respectives. Ce rapprochement montre que les deux hommes ont bien plus en commun.

S’ils ne partagent pas le même style artistique ou la même conception de l’art, l’aîné a encore besoin de cimaises pour suspendre ses peintures tandis que le cadet réalise une œuvre « qui ne s’accroche pas forcément sur un mur ou dans une vitrine ». Ils ont ce goût politique semblable qui fait de leur production plastique un plaidoyer contre l’art bourgeois. En choisissant tous deux l’absurde et le grotesque comme expression de leur travail, ils dénoncent le conformisme de la société qui est la leur. Les meubles qu’ils représentent sont cabossés, branlants, reconstitués, tordus.

De leur fragilité anthropomorphe naît une résistance au conservatisme qui revendique le droit à la différence, à la précarité, à la chute. S’ils ne l’expriment pas de la même façon, mais toujours avec de l’humour, qu’il soit cynique ou nostalgique, Enrico Baj et Martin Kersels laissent tomber les masques que chacun de nous porte, perpétrant une comédie sociale dans laquelle triomphent les faux-semblants et l’hypocrisie.

Guillaume Lasserre

06 St Germain Zoom in 06 St Germain Zoom out

33/36, rue de Seine

75006 Paris

T. 01 46 34 61 07 — F. 01 43 25 18 80

www.galerie-vallois.com

Mabillon
Odéon
Saint-Germain-des-Prés

Horaires

Tous les jours sauf le dimanche de 10h à 17h

Programme de ce lieu

Les artistes

Actualité liée aux artistes