Jean Dubuffet — Paysages et lieux de promenade

Exposition

Peinture

Jean Dubuffet
Paysages et lieux de promenade

Dans environ un mois : 8 septembre → 22 octobre 2022

Avec les Lieux de promenade, peints en quelques jours de travail intense à la fin du mois d’août 1975, Dubuffet expérimente la présence du paysage ou du site sans le ou les personnages familiers qui étaient jusqu’alors sa marque. Une série de tableaux verticaux, de format 102 × 70 cm, vivement colorés, formés d’un enchevêtrement de signes et de taches qui préparent les célèbres Mires.

Quelques semaines plus tard, à la fin de 1975, il développe cette manière avec les Paysages du Val-de-Marne, un groupe de 8 tableaux de même format, mais cette fois horizontaux. On y retrouve des éléments figuratifs, mais rares : quelques arbres, une maison, une route, noyés dans un ensemble de graphismes abstraits. On y passe, selon la formule même de Dubuffet, « de figurations visuelles immédiates » à des « dénaturations dues au caprice ».

Au salon et à la librairie, une sélection de lithographies et sérigraphies de Jean Dubuffet.

Au début des années 1970, Jean Dubuffet (1901-1985) fait construire un nouvel atelier à Périgny-sur-Yerres, dans le Val-de-Marne, afin d’y suivre la fabrication de ses sculptures de grand format. Plusieurs fois par semaine, il effectue en voiture le trajet de Paris à Périgny et observe le paysage. Ces tableaux peints à l’acrylique sont des souvenirs recréés dans l’atelier des lieux traversés lors de ces trajets, et donc vus dans le mouvement du véhicule que l’artiste conduit.

Cette série est complète. Elle n’a jamais fait l’objet d’une exposition et sera pour la première fois reproduite en couleurs dans notre catalogue.

A propos de la richesse foisonnante des œuvres de l’année 1975, Gaëtan Picon écrivait : « À l’organisation méthodique de l’espace conquis, que fut l’Hourloupe, succèdent le déroulement hasardeux, et l’inscription négligente, d’un temps accéléré. Accéléré par l’impatience anxieuse de tout convoquer, quand il est temps encore, afin de tout tenir — simplifié, abrégé — sous le regard ? Peut-être. Mais j’y vois davantage le bond d’une sortie, la hâte pleine de curiosité de qui va à la rencontre de ce qui n’a pas eu — encore — le temps de venir. »

C’est grâce à la Fondation Dubuffet, par ces généreux prêts, que la Galerie Lelong & Co. peut aujourd’hui présenter cet ensemble inédit.

Le catalogue édité pour cette exposition comporte un texte bilingue français-anglais de Valérie Da Costa.

08 Paris 8 Zoom in 08 Paris 8 Zoom out

13, rue de Téhéran – Second espace au 38, avenue Matignon

75008 Paris

T. 01 45 63 13 19 — F. 01 42 89 34 33

www.galerie-lelong.com

Miromesnil
Saint-Augustin
Villiers

Horaires

Du mardi au vendredi de 10h30 à 18h
Les samedis de 14h à 18h30

L’artiste

  • Jean Dubuffet

Du même artiste