Kehinde Wiley — Tahiti

Exposition

Peinture, vidéo

Kehinde Wiley
Tahiti

Passé : 18 mai → 20 juillet 2019

“Je m’intéresse à la transformation et à l’artifice. Ma dernière exposition en date abordera l’histoire de France et son attitude extérieure envers les corps à la peau noire ou brune, spécifiquement en ce qui concerne les penchants sexuels. Gauguin est très présent dans l’imaginaire de la France et de son interface mondiale — invitant à sa suite une histoire tout entière, celle d’un regard ambigu. J’interroge, j’absorbe et je contribue aux discours sur les Māhū, sur la France, et sur l’invention du genre.”

Kehinde Wiley, 2019

———

Kehinde Wiley, star de la scène artistique américaine et portraitiste officiel de Barack Obama, est de retour à Paris. Pour sa première exposition parisienne depuis celle du Petit Palais en 2016, il dévoilera une série inédite de peintures ainsi qu’une installation vidéo basée sur son séjour à Tahiti au cours de cette dernière année.

Les nouvelles œuvres de Wiley portent sur la communauté Māhū de Tahiti, classification traditionnelle en Polynésie des personnes de troisième genre, entre homme et femme. Les Māhū jouissaient d’un grand respect au sein de leur société avant d’être exclus par les missionnaires catholiques et protestants. Renvoyant et se confrontant aux célèbres tableaux de Paul Gauguin où figurent également des sujets de la communauté transgenre, les portraits de belles Tahitiennes transgenres de Wiley sont cependant chargés de connotations historiques ayant trait au colonialisme et à l’objectivation sexuelle. Développant les questionnements sur l’identité masculine et la virilité déjà en filigrane dans ses précédents portraits, ces nouvelles œuvres explorent la question identitaire sous l’angle de la transformation et abordent l’artifice comme l’artificiel en tant que phénomène transculturel.

Au cours des quinze dernières années, Wiley a élaboré un remarquable corpus d’œuvres qui, tout en l’interrogeant, contribue au canon de l’art du portrait de l’histoire de l’art occidental. La rencontre de Wiley avec Tahiti s’inscrit dans la continuité des voyages de l’artiste à travers le monde contemporain à la suite de son exploration de l’Amérique du Nord, de l’Asie du Sud et de l’Afrique de l’Ouest. L’attention que Wiley porte à Tahiti offre à présent l’occasion de se livrer à un réexamen de la France, de son histoire coloniale et de son image à travers le prisme des tableaux de Gauguin. Fidèle à sa démarche, l’exposition présente une perspective politique et esthétique singulière sur le pouvoir de l’art à infléchir les perceptions et à donner une visibilité aux figures oubliées de l’histoire.

Biographie

Kehinde Wiley est né à Los Angeles en 1977. Actuellement, il vit et travaille entre New York, Beijing et Dakar.

Kehinde Wiley a obtenu son diplôme à l’université Yale en 2001, et a terminé une résidence au Studio Museum in Harlem en 2002. En 2018, il devient le premier artiste afro-américain à peindre un portrait officiel du président des États-Unis pour la Smithsonian National Portrait Gallery. L’artiste s’est vu attribuer cet honneur par l’ancien président américain Barack Obama.

Kehinde Wiley a présenté des expositions personnelles dans diverses institutions aux États-Unis et en Europe, parmi lesquelles : le Brooklyn Museum à New York ; BOZAR-Palais des Beaux-Arts de Bruxelles ; le Musée d’art moderne de Fort Worth, Texas ; Le Petit Palais à Paris ; le Musée d’art de Saint-Louis, Missouri et le Musée d’art de Seattle, Washington. Ses œuvres figurent dans de nombreuses collections publiques.

En juin 2019, à Dakar, au Sénégal, Kehinde Wiley inaugurera un nouveau programme multidisciplinaire de résidence d’artiste, Black Rock Sénégal.

03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

30, rue Beaubourg

75003 Paris

T. 01 42 72 14 10 — F. 01 42 77 45 36

www.templon.com

Arts et Métiers
Etienne Marcel
Hôtel de Ville
Rambuteau

Horaires

Du mardi au samedi de 10h à 19h
Fermé au mois d'août

Programme de ce lieu

Jc ap opencall 02 original

L’artiste

  • Kehinde Wiley