Abraham Cruzvillegas — La Senora de Las Nueces

Exposition

Peinture, performance, sculpture, techniques mixtes

Abraham Cruzvillegas
La Senora de Las Nueces

Encore environ un mois : 23 janvier → 27 février 2021

Au milieu des années 1960, des enfants du village de Las Limas, à l’est du Mexique, ont pour coutume de casser des noix sur une pierre sur un chemin de terre. Voulant un jour dégager cette roche, deux d’entre eux découvrent alors une sculpture mystérieuse qui va très vite devenir l’emblème de la culture Olmèque. Las Limas Monument 1 (El Señor de Las Limas) (900-400 av. J.C.) représente un personnage assis dont le corps est couvert d’innombrables motifs symboliques aux références sacrées. Il tient dans ses bras le corps mou d’un bébé-jaguar, peut-être dieu de la pluie ou de la fertilité. Le dos de cette sculpture est aplati et présente deux cavités symétriques, probablement faites pour faciliter son transport à dos d’homme mais beaucoup d’incertitudes demeurent quant à la méthode de déplacement et les raisons de ce dernier.

Inspiré des histoires entourant cette sculpture iconique, Abraham Cruzvillegas présentera, dans sa nouvelle exposition à la Galerie Chantal Crousel, une dizaine de sculptures réalisées à partir de matériaux de récupération. Ces sculptures, portables, seront achevées dans les jours précédents l’ouverture de l’exposition par une action de l’artiste qui consistera à les déplacer sur son dos à travers Paris, vers les lieux qui lui sont chers.

Au mur, seront accrochées plusieurs grandes estampes, monotypes uniques dont les motifs abstraits et hybrides renverront à une carte parisienne des lieux visités par l’artiste et aux formes de ses sculptures. Enfin, une vidéo montrant Patricia Carot, archéologue française et spécialiste de la culture précolombienne Purépecha, en train de casser des noix sur une pierre reproduisant les mêmes gestes, simples, ancestraux et communs à tout homme.

L’exposition sera ponctuée chaque semaine d’une rencontre à la galerie entre l’artiste et des invités de son choix. Ces entretiens filmés seront diffusés sur le site internet de la galerie.

Abraham Cruzvillegas, artiste mexicain né en 1968, vit et travaille à Paris où il enseigne à l’École des Beaux-Arts. Son œuvre, qu’elle soit performative, sculpturale ou picturale, est l’expression même de la réalité humaine : instable, brute et imprévisible. De nombreux grands musées et institutions dans le monde ont notamment exposé son travail : le Aspen Art Museum, Etats-Unis (2019) ; The Kitchen, New York, Etats-Unis (2018), la Kunsthaus Zurich, Suisse (2018) ; le Carré d’Art, Nîmes, France (2016) ; le Museo Jumex (2014) ; le Walker Art Center, Minneapolis, Etats-Unis (2013), Modern Art Oxford, UK (2011) ou encore The Bass Museum à Miami (États-Unis), où son projet « Agua Dulce » est exposé jusqu’en avril 2021. Son travail a été présenté dans d’importantes biennales, dont la Sharjah Biennal 12 (2015), la Documenta 13 (2012), la 50ème Biennale de Venise (2003) et la 9ème Biennale de Gwangju (2012).