Nicolas Giraud et Bertrand Stofleth — La Vallée

Exposition

Nouveaux médias, photographie, vidéo

Nicolas Giraud et Bertrand Stofleth
La Vallée

Dans 2 mois : 16 octobre 2022 → 15 janvier 2023

Durant dix ans, les artistes Nicolas Giraud et Bertrand Stofleth ont arpenté un territoire modeste mais exemplaire, une succession de vallées qui relient la Loire au Rhône et qui furent l’un des berceaux de la révolution industrielle. La Vallée est le résultat de ce vaste projet de captation photographique où les images opèrent comme des coupes temporelles. Leurs cadres rassemblent des objets éloignés dans le temps pour les réunir dans l’image. La Vallée se déploie ainsi comme une mise en tension des éléments qui forment le paysage et témoignent de son histoire.

En regard de La Vallée, l’exposition présente deux autres projets individuels récents, New sites of technology et Recoller la Montagne_, qui prolongent la reflexion menée en commun. Ils donnent à voir les échos de La Vallée_ dans la démarche de chacun des deux artistes.

La Vallée (Nicolas Giraud et Bertrand Stofleth)

La Vallée est l’aboutissement d’une longue enquête. Elle produit, dans chaque image et entre les images, strate après strate, une archéologie visuelle de notre modernité. L’exposition réunit une sélection d’images, partie émergée d’un plus vaste corpus. Grâce à un dispositif de réalité augmentée, chacune des photographies fonctionne comme une interface et donne accès à des séries d’images ou à des textes commandés à plusieurs auteurs et experts. L’exploration de ces éléments permet d’accéder aux différentes strates du projet, au résultat de dix années d’arpentage et de relevés. Autant que l’espace, c’est le temps qui est alors mis en lumière, la lutte constante entre des bouleversements de grande ampleur et les gestes de résistance du territoire et de ses occupants.

La Vallée accompagne le regard depuis l’Empire romain jusqu’à la « start-up nation ». Elle rend visible l’accumulation matérielle de l’Histoire jusqu’à l’incandescence du présent. Ce moment contemporain est le point de départ de deux autres projets qui en sont comme des prolongements. Recoller la Montagne de Bertrand Stofleth explore l’effondrement du paysage et l’ampleur d’un environnement devenu instable. New sites of technology de Nicolas Giraud observe l’emprise grandissante d’une technologie qui nous nourrit d’image mais échappe en même temps à toute représentation.

Nicolas Giraud, né en 1978 est artiste. Son travail plastique et théorique se développe autour des mécanismes de construction et de circulation de l’image. Il emploie les outils de la photographie et des arts visuels pour mettre en cause l’omniprésence des représentations dans des espaces devenus de purs décors. Par le moyen de la photographie, avec ses images ou celles d’autres, il envisage l’impossibilité de rendre compte d’un environnement désormais fluide (Indefinite expansion, 2020, ou Fire season , 2013-2022). Ces recherches le conduisent aujourd’hui à documenter les formes du paysage technologique (Le dialogue des machines , CNAP et Fondation des Artistes). Une partie plus conceptuelle de son travail s’attache à la structure de nos perceptions. Il prend la forme d’installations (Orange , 2016), d’éditions (All work and no play, 2011) ou de projets de recherche. Son travail est présenté régulièrement en France et à l’étranger, il est présent dans les collections du FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur et du FRAC Champagne Ardenne ainsi que dans plusieurs collections privées. Il est représenté par la galerie mfc — michèle didier à Paris et la galerie Dumont à Los Angeles.

Bertrand Stofleth, né en 1978 est artiste et photographe. Ses recherches sont menées au cours d’expériences solitaires ou collectives, avec les moyens de la photographie et de l’écriture. Elles portent sur les modes d’habitation des territoires et interrogent les paysages dans leurs usages et leurs représentations. Il documente les lieux intermédiaires : Rives d’un fleuve (Rhodanie , 2015), chemins de randonnée (Paysages Usagés OPP-GR2013 , 2012-22), abords de métropoles (Transplantations et Déplacements ). Depuis plusieurs années son intérêt se porte sur les infrastructures de la modernité (Aéropolis , en cours ou La Vallée en collaboration avec Nicolas Giraud) et depuis 2018 sur les changements liés aux enjeux climatiques et sociaux : dans les Alpes ( Recoller la montagne ) , sur la région Grand Est (Hyperlendemains ) ou la façade atlantique (Grand Littoral). Son travail est présent dans différentes collections publiques (FRAC PACA, FNAC, BNF, CPG de Genève) et les Musées d’Arts de Sion (Suisse) et de Valence (France), comme dans plusieurs collections privées en France et à l’étranger.

Autour de l’exposition :

Vernissage de l’exposition

Samedi 15 octobre à 15h
Réservation impérative au 01 70 05 49 80 / contact@cpif.net

Navette gratuite, sur réservation
Départ à 14h15 depuis Paris, Bastille (Opéra)
Retour estimé vers 18h30 sur Paris.

Rencontre dialoguée en présence des artistes

Samedi 19 novembre à 15h
Réservation impérative au 01 70 05 49 80 / contact@cpif.net

Navette gratuite, sur réservation
Départ à 14h15 depuis Paris, Bastille (Opéra)
Retour estimé vers 18h30 sur Paris.

La Vallée est un projet soutenu par l’Institut Français, la DRAC Auvergne — Rhône-Alpes, la Région Auvergne — Rhône-Alpes, les Villes de Saint-Etienne et Lyon, la Fondation des Artistes, le Centre national des arts plastiques et le Festival f/stop.

  • La Vallée — Nicolas Giraud et Bertrand Stofleth Vernissage Samedi 15 octobre 15:00 → 17:30
  • La Vallée — Nicolas Giraud et Bertrand Stofleth Rencontre Samedi 19 novembre 15:00 → 17:30
77 Seine-et-Marne Zoom in 77 Seine-et-Marne Zoom out

107, av. de la République

77340 Pontault-Combault

T. 01 70 05 49 80 — F. 01 70 05 49 84

www.cpif.net

Horaires

Du mercredi au vendredi de 13h à 18h
Samedi et dimanche de 14h à 18h
Et sur rendez-vous

Tarifs

Accès libre

Les artistes