Mona Hatoum — Performance Documents, 1980-1987/2013

Exposition

Dessin, photographie, vidéo

Mona Hatoum
Performance Documents, 1980-1987/2013

Passé : 4 juin → 23 juillet 2022

La Galerie Chantal Crousel est heureuse de présenter l’installation Performance Documents (1980-1987/2013) de Mona Hatoum au sein de son second espace au 5 rue de Saintonge. Cette œuvre majeure se compose de photographies, de croquis, de dessins, de notes, de descriptions et de vidéos ; archives rares datant du début de la carrière de l’artiste, lorsqu’elle réalisait ses premières performances à la fois en galerie et à l’extérieur.

Ses performances sont particulièrement marquantes en ceci qu’elles sont à la fois dramatiques, visuelles et engagées sur les plans politiques et émotionnels ; autant de caractéristiques qui sont au cœur de son travail. L’artiste s’intéresse au corps, au genre et interroge les notions de conflits et de déplacements. Ces thèmes, au centre de sa pratique performative, rappellent ses sculptures, installations et œuvres sur papier. L’usage d’accessoires tels que des meubles, des objets ménagers, ainsi que des structures architecturales exiguës, constitue un cadre pour ses actions autour du corps et, plus précisément, de l’expérience d’être une personne expatriée.

Ses croquis donnent un aperçu de l’état d’esprit de la sculptrice en devenir ; des premières idées aux revirements nécessaires à la création d’une œuvre. Mona Hatoum, récemment diplômée d’école d’art, décide à cette époque de réaliser ces performances d’une part par nécessité, elle disposait alors de fonds limités, mais aussi par engagement auprès des scènes marginales du monde de l’art londonien. Certaines de ces performances n’ayant eu lieu qu’une seule fois, ces documents donnent ainsi un aperçu inédit de l’œuvre de Mona Hatoum et, plus généralement, de la création artistique des années 1980.

En 2020, Mona Hatoum est lauréate du prix Julio González Prize 2020 de la Valencia Institute of Modern Art, puis du prix Praemium Imperiale pour la sculpture en 2019, remis par la Japan Art Association, la plus ancienne fondation culturelle du Japon. Elle a remporté de nombreux prix au cours de sa carrière, tels que le Hiroshima Art Prize du Hiroshima City Museum of Contemporary Art (2017), le Joan Miró Prize de la Fundació Joan Miró, Barcelone (2011), ou encore le Roswitha Haftmann
Stiftung Prize, Zurich (2004).

Son travail a fait l’objet d’une importante exposition monographique itinérante au Musée National d’Art Moderne, Centre Georges Pompidou, Paris en 2015, puis à la Tate Modern, Londres et au Musée d’Art Contemporain Kiasma à Helsinki en 2016.

L’œuvre de Mona Hatoum a été présentée dans de nombreuses institutions majeures telles qu’au Magasin III et Accelerator, Stockholm (2022) ; Valencia Institute of Modern Art (IVAM), Valence (2021) ; la Menil Collection, Houston (2017) dont l’exposition a ensuite été présentée à la Pulitzer Arts Foundation, St. Louis (2018) ; Hiroshima City Museum of Contemporary Art (2017). Ses expositions passées comprennent : la Fundación PROA, Buenos Aires (2015) ; Pinacoteca do Estado, São Paulo (2014) ; Musée des Beaux-Arts, Gand (2014) ; Arab Museum of Modern Art, Doha (2014) ; Kunstmuseum St-Gallen (2013) ; Arter, Istanbul (2012) ; Fundació Juan Miró, Barcelone (2012) ; Ullens Center for Contemporary Art, Pékin (2009) ; Fondazione Querini Stampalia, Venise (2009) ; Museum of Contemporary Art Australia, Sydney (2005) ; Hamburger Kunsthalle, Hambourg (2004) ; Kunstmuseum Bonn (2004) ; Magasin III, Stockholm (2004) ; Museo de Arte Contemporáneo de Oaxaca (2003) ; Centro de Arte de Salamanca (2002).