Eva Taulois — Ni dans les rouges-gorges ni dans les bisons

Exposition

Installations

Eva Taulois
Ni dans les rouges-gorges ni dans les bisons

Dans 4 jours : 21 septembre → 8 décembre 2019

Au commencement des propositions d’Eva Taulois se trouvent des textures, des couleurs, ainsi qu’une atmosphère générale.

Pour l’exposition personnelle qu’elle propose au CACC, à l’orée de l’automne, Eva Taulois prolonge la sensation de l’été et déploie son geste pictural sur transats et parasols, qu’elle augmente de pièces sonores, de photographies et de sculptures.

Les différentes formes d’écriture poétique nourrissent la démarche et l’imagination d’Eva Taulois, que ce soient les paroles d’une chanson ou les mots d’une écrivaine américaine. « Ni dans les rouges-gorges ni dans les bisons » : les titres qu’elle choisit pour leur puissance évocatrice, fragment sibyllin qu’elle emprunte ici à Toni Morrison, participent de la fiction qu’établi l’artiste dans ses expositions.

Ce titre énigmatique fait se croiser deux dynamiques que l’on verrait opposées, met en contact deux espèces animales que l’on n’imagine pas se rencontrer, mais d’emblée suggère des directions que parcourt l’œuvre d’Eva Taulois. La musicalité de la phrase évoque les rebonds que l’artiste injecte dans les dialogues entre les œuvres. Le soyeux des plumes de l’oiseau, le ouaté des poils du bovidé rappellent avec quelle précision l’artiste choisi ses matériaux et textures : plâtre, étoffe strassée, lycra, résine, velours, laque, mousse… L’agilité aérienne comme l’emprise à la terre de ces animaux font écho aux lois de l’apesanteur qui régissent les œuvres de l’artiste. Celle-ci joue du poids des matériaux pour affirmer une forme. Elle aime ce qui choit, s’affale ou s’élève.

Au Centre d’art contemporain Chanot, Eva Taulois initie un vaste projet pour lequel elle explore des formes collaboratives de travail et où elle continue de repousser les frontières entre art et vie.

Signe du soin qu’elle porte au visiteur, Eva Taulois pense une exposition à l’atmosphère chaleureuse, lumineuse et invitant à la détente. Elle déploie cette ambiance estivale via la toile des parasols qu’elle recouvre de ses couleurs éclatantes et révèle par là même son intérêt pour les motifs de la culture populaire, son approche quotidienne de l’art. Pour cette exposition, Eva Taulois ajoute une nouvelle dimension à son processus créatif. Elle invite en effet plusieurs personnes maîtrisant d’autres savoir-faire à concevoir avec elle les pièces au cours d’une résidence collective durant l’été au CACC. Explorant la durée de la recherche, la mémoire d’un temps de travail et s’emparant des rencontres fécondes entre les arts visuels et les différents arts, le projet fait s’entrelacer une constellation de disciplines pour créer une totalité.

Une proposition de Madeleine Mathé.

———

Eva Taulois

  • Vernissage Samedi 21 septembre 17:00 → 21:00
92 Hauts-de-Seine Zoom in 92 Hauts-de-Seine Zoom out

33, rue Brissard

92140 Clamart

T. 01 47 36 05 89

www.cacc.clamart.fr

Horaires

Les mercredis de 14h à 18h
Du vendredi au dimanche de 14h à 18h
Ouvert lors des expositions, excepté les jours fériés.

Tarifs

Accès libre

Reservoirs de limay final original

L’artiste

  • Eva Taulois