Phasis

Exposition

Céramique

Phasis

Encore 8 jours : 27 janvier → 1 mars 2018

Installations, expérimentations et sculptures — l’ensemble de l’œuvre de  la plasticienne américaine Linda  Swanson tend à mettre en avant les qualités inhérentes de la matière céramique pour éveiller les sens et le potentiel illimité de la perception humaine. Elle cherche  à stimuler notre compréhension d’un monde en transformation permanente et  suggère  de nouveaux angles de vue afin  d’attirer notre attention sur les modèles et systèmes d’interprétation  dont l’immense richesse  marque  l’histoire de l’humanité.  Avec le titre Phasis Linda Swanson a souhaité faire référence non seulement aux phases, à l’état des matières — des cycles et du temps — mais également à la signification en grec ancien, à savoir l’idée d’une apparition.

K99032 califactum%20%2816%20x%2011,5%20x%203%20cm%29%20porcelaine%20et%20glacure,%202017 lswanson%20%20 %20copie 1 medium
Linda Swanson, Califactum, 2017 Porcelaine et glaçure — 16 × 11,5 × 3 cm

Paysages et visions

S’inspirant des phénomènes où la nature s’affirme, elle développe des simulations, des imitations à petite échelle en mettant en jeu les matières pour nous permettre de découvrir ou de prendre conscience. Le processus est ainsi partie intégrante de son travail, qu’il s’agisse d’une installation éphémère ou d’œuvres pérennes. En rendant visible un processus elle matérialise également la notion de temps inscrite dans le paysage ou dans le paysage de nos corps.

K99035%20 view red%20influence%20%28dia%2053%20cm%29%20porcelaine%20et%20glacure,%20cerceau%20en%20aluminium%20peint,%202015 lswanson 1 medium
Linda Swanson, Copper view, 2015 Porcelaine et glaçure, cerceau en aluminium peint — 53 cm dia.

Lors de sa première exposition à la galerie Réorientations (2007) elle avait présenté Views (Vues), de grands disques ultrafins de porcelaine saturés d’émail brillant, riches en craquelures et fleurs de cristaux, entourés d’un cerceau en aluminium qui dirigeaient et concentraient le regard vers le monde en son centre. L’artiste a poursuivi ce travail et la prouesse technique dont il résulte en créant de nouvelles Views ainsi que la série Black Hole (Trou noir), des œuvres qui offrent un voyage dans une obscurité à la fois terreuse et cosmique et une matière en transformation aux zones mattes, brillantes, parfois métalliques. L’alchimie des matériaux céramiques est ici à la fois métaphore et concrétisation du grand laboratoire visible et invisible qui nous entoure, au même titre qu’il établit un lien avec le sujet de la Grotte, lieu de rencontre entre la surface et les profondeurs secrets de la terre, entre les registres du profane et du sacré et « un interface » exploré dernièrement par Linda Swanson. Le regard est directement évoqué avec l’installation Oculus : « un œil — planète » en verre qui contient un micro-cosmos de bentonite à évolution rapide où s’observe la rencontre entre l’eau et cette terre volcanique aux facultés d’expansion.

K99038%20 %20black%20hole%20iii%20%28dia%2056%20cm%29%20porcelaine%20et%20glacure,%202017 lswanson 1 medium
Linda Swanson, Black Hole III, 2017 Porcelaine et glaçure — 56 cm dia.

Modelisations et mises en scène

Inspirés d’un phénomène physique appelé caléfaction, les Califactum — des rectangles/caissons qui présentent une formation abstraite de glaçure sur une surface monochrome — sont des apparitions d’une grande délicatesse, des « peintures » à caresser des yeux et de la main.

K99028 califactum%20%2816%20x%2011,5%20x%203%20cm%29%20porcelaine%20et%20glacure,%202017 lswanson%20 1 medium
Linda Swanson, Califactum Porcelaine et glaçure — 16 × 11,5 × 3 cm

––––––

Lors d’une résidence au Danemark en 2016 Linda Swanson a développé la série  Always becoming (Toujours en devenir, 2016) qui prenait son inspiration dans les  Solides de Platon  : un modèle du monde basé sur les cinq éléments (feu, terre, eau, air et éther) chacun figurés  par un  polyèdre convexe et parfaitement symétrique. Toujours en devenir  interroge différentes visions du monde, tant d’un point de vue scientifique que poétique. En se servant de «  formes fondamentales  » l’artiste met  en avant  la nature fluctuante  des  choses  : si les formes renvoient à l’interprétation antique, les qualités de la matière céramique  avec ses mutations  et ses surprises  peuvent en suggérer d’autres qui restent intemporelles.

Par une esthétique et des mises en scènes ténues et sophistiquées, souvent par le biais de la métaphore, Linda Swanson rend visible, fait réfléchir, matérialise des fragments du réel et des notions abstraites qui constituent les bases de notre existence.

K99033%20 %20view white%20view%20%28dia%2059%20cm%29%20porcelaine%20et%20glacure,%20cerceau%20en%20aluminium%20peint,%202013 lswanson 1 medium
Linda Swanson, Tin view, 2013 Porcelaine et glaçure, cerceau en aluminium peint — 59 cm dia.