Samuel Rousseau

Exposition

Installations, nouveaux médias, sculpture, vidéo

Samuel Rousseau

Encore environ 2 mois : 3 juillet → 30 septembre 2021

La 11e édition des « expos d’été » du Château de la Trémolière, moment fort de la saison culturelle estivale en région Auvergne Rhône Alpes, offre aux visiteurs la chance de découvrir des œuvres emblématiques de Samuel Rousseau couvrant la période de ces 20 dernières années. Le commissariat de l’exposition a été confié à la galerie Claire Gastaud.

Samuel Rousseau a investi le château du XVe, le magnifique grenier ainsi que les salles renfermant la série classée de tapisseries Felletin et Aubusson. Tout au long de cette exposition, axée sur la magie du lieu, la confrontation des époques et la poésie des œuvres, s’engage un dialogue temporel et plastique.

La vision contemporaine de l’artiste à travers ses œuvres interroge le monde actuel et sa représentation.

Le spectateur sera ainsi surpris, intrigué par les œuvres de Samuel Rousseau hors du temps : main offrant une rose (évocation des fleurs et végétaux des tapisseries et du verger de Déduit) ; des fioles d’onguents réalisées à partir des extraits de plantes du jardin médiéval deviennent ici des flacons plastiques emplis d’une matière vivante. De la serrure d’une porte du château s’échappe une guirlande de centaines de clés, « Une échappée possible », clin d’œil à toutes les générations s’étant succédé depuis la création du château. Face au bestiaire fantastique des tapisseries centenaires un tapis s’anime, des canevas prennent vie. Enfin, au grenier, une des pièces monumentales et mythique de Samuel Rousseau clôt l’exposition de manière magistrale invitant à la méditation et à une réflexion sur la culture, l’homme, la nature et sa place au monde : « Sans titre », « L’arbre et son ombre » où l’ombre d’un vrai tronc de châtaignier renaît perpétuellement au fil des quatre saisons.

Ces œuvres surprennent et questionnent le spectateur tout en laissant intacts l’esprit et l’atmosphère si particuliers du château de la Trémolière.

Les œuvres de Samuel Rousseau traitent des questions de l’humanité, du monde contemporain et la technologie, dont il se sert de façon très discrète, est strictement au service d’une poésie où le virtuel et le réel s’entrecroisent.

Samuel Rousseau est un artiste plasticien reconnu internationale- ment principalement pour sa pratique singulière du médium vidéo. Ces installations mêlent la vidéo à des objets de rebuts, dans une poétique forte qui observe le monde contemporain, et la place tenue par la nature et l’humain. Né en 1971 à Marseille, il se fait connaître dès 2003 avec l’installation monumentale « Le géant » projetée sur le bâtiment de la Gaîté Lyrique pour les Nuits Blanches, Paris. Sa première rétrospective a eu lieu en 2010, à la fondation Salomon, puis à nouveau en 2015. En 2011, Samuel Rousseau part s’installer plusieurs mois à N.Y.C, il est nommé cette année-là au prix Marcel Duchamp. En 2012 il réalise une importante exposition au Creux de l’enfer à Thiers. Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections prestigieuses publiques, fondations et musées internationales : FNAC, Paris, Musée d’art contemporain de Séoul, Corée, Mori Art Museum, Tokyo, Japon, Museum of Old and New Art, New Zealand, Fond régional d’art contemporain d’Alsace, Sélestat, Musée de Grenoble, Artothèque de Grenoble, Fondation Salomon, Annecy, Collection Hermès, Museum of Old and New Art, Hobart, Australie…

Château de la Trémolière Lieu indépendant
Plan Plan
Zoom in Zoom out

Château – Le Bourg

15380 Anglards-de-Salers

Site officiel

Horaires

Du 01/07 au 31/08/2021 : tous les jours de 10h30 à 19h Fermé le lundi matin — Du 01/09 au 03/10/2021 : Tous les jours de 14h à 18h

Tarifs

Plein tarif 5 € — Tarif réduit 2,50 €

L’artiste