Sophie Kitching — The English Garden

Exposition

Peinture

Sophie Kitching
The English Garden

Passé : 19 mars → 23 avril 2022

La Galerie Isabelle Gounod est heureuse de présenter The English Garden, la troisième exposition personnelle de Sophie Kitching à la galerie.

À travers ses peintures, installations et sculptures, Sophie Kitching s’attache à décomposer l’environnement pour n’en conserver que les formes essentielles. Elle utilise des matériaux trouvés et transpose leurs propriétés affectives sur toile ou dans un espace tridimensionnel. Mêlant nature et architecture, ses œuvres explorent les corrélations entre territoire et mémoire, éveillant des réminiscences d’expériences sensibles.

L’arpentage des territoires de Sophie Kitching, artiste franco-anglaise installée aujourd’hui à New York, enregistre les tensions entre le visible et l’invisible. La gestualité de sa peinture explore la fusion douce et progressive des formes et de leurs souvenirs qui au fil du temps s’estompent pour devenir image unique.

Invisible Green est la couleur utilisée dans les parcs de la fin du XVIIIe siècle pendant la période géorgienne en Angleterre pour recouvrir les barrières et treillages afin qu’ils se confondent dans la végétation environnante. En 1783, William Mason, poète, éditeur et jardinier-paysagiste anglais, y fait référence dans son poème The English Garden.

L’œuvre Payne Glacier (2021), s’inspire du gris de Payne inventé par l’aquarelliste anglais William Payne également à la fin du XVIIIe siècle. Attirée par ses profondes nuances de bleu et de violet, Sophie Kitching travaille ses monochromes en immergeant la toile de pastels à l’huile et de térébenthine et en y imprimant des plis successifs. Elle compose ainsi des paysages abstraits, renouant avec le traitement subtil d’ombre et de lumière.

Sur panneaux de polycarbonate, l’artiste approfondit ses expérimentations avec ce matériau brut. Les touches colorées semblent affleurer dessus, dessous, en hors champ et se jouent des transparences et des reflets dans une négociation entre espace et profondeur, comme suspendues à la surface.

Çà et là, des sculptures ponctuent la séquence picturale, rendant compte de son approche transdisciplinaire. Des briques réfractaires sculptées à la main sont maintenues en équilibre dans l’assemblage carte blanche II (2021). Des pierres calcaires sont associées au béton cellulaire de Pagoda Eye (2019). Enfin, un store vénitien tout en transparence, presque immatériel, semble fendre l’espace…

“The paint is spread; the barrier pales retire,
Snatch’d, as by magic, from the gazer’s view.”
William Mason, The English Garden, Book II, A. Ward, 1783

“La peinture est étendue ; les pieux de la barrière disparaissent,
Soustraits, comme par magie, à la vue du spectateur.”

  • Vernissage Samedi 19 mars

    La Galerie Isabelle Gounod est heureuse de présenter The English Garden, la troisième exposition personnelle de Sophie KITCHING à la galerie.

    À travers ses peintures, installations et sculptures, Sophie Kitching s’attache à décomposer l’environnement pour n’en conserver que les formes essentielles. Elle utilise des matériaux trouvés et transpose leurs propriétés affectives sur toile ou dans un espace tridimensionnel. Mêlant nature et architecture, ses œuvres explorent les corrélations entre territoire et mémoire, éveillant des réminiscences d’expériences sensibles.

    L’arpentage des territoires de Sophie Kitching, artiste franco-anglaise installée aujourd’hui à New York, enregistre les tensions entre le visible et l’invisible. La gestualité de sa peinture explore la fusion douce et progressive des formes et de leurs souvenirs qui au fil du temps s’estompent pour devenir image unique.

    Invisible Green est la couleur utilisée dans les parcs de la fin du 18éme siècle pendant la période géorgienne en Angleterre, pour recouvrir les barrières et treillages afin qu’ils se confondent dans la végétation environnante. En 1783, William Mason, poète, éditeur et jardinier-paysagiste anglais, y fait référence dans son poème The English Garden.

    L’œuvre Payne Glacier (2021), s’inspire du gris de Payne inventé par l’aquarelliste anglais William Payne également à la fin du 18ème siècle. Attirée par ses profondes nuances de bleu et de violet, Sophie Kitching travaille ses monochromes en immergeant la toile de pastels à l’huile et de térébenthine et en y imprimant des plis successifs. Elle compose ainsi des paysages abstraits, renouant avec le traitement subtil d’ombre et de lumière.

    Sur panneaux de polycarbonate, l’artiste approfondit ses expérimentations avec ce matériau brut. Les touches colorées semblent affleurer dessus, dessous, en hors champ et se jouent des transparences et des reflets dans une négociation entre espace et profondeur, comme suspendues à la surface.

    Cà et là, des sculptures ponctuent la séquence picturale, rendant compte de son approche transdisciplinaire. Des briques réfractaires sculptées à la main sont maintenues en équilibre dans l’assemblage carte blanche II (2021). Des pierres calcaires sont associées au béton cellulaire de Pagoda Eye (2019). Enfin, un store vénitien tout en transparence, presque immatériel, semble fendre l’espace…

    « The paint is spread; the barrier pales retire,
    Snatch’d, as by magic, from the gazer’s view. »
    William Mason, The English Garden, Book II, A. Ward, 1783

    *La peinture est étendue ; la barrière pâlit s’efface,
    Saisie, comme par magie, à la vue du spectateur.

03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

13, rue Chapon

75003 Paris

T. +33 (0)1 48 04 04 80 — F. 01 48 04 04 80

www.galerie-gounod.com

Arts et Métiers
Rambuteau
République

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h
Et sur rendez-vous

Programme de ce lieu

L’artiste