Thierry Van de Wyngaert Architectes Associés & François Migeon concepteur lumière 8’18’’ — Poésie de la lumière

Exposition

Architecture

Thierry Van de Wyngaert Architectes Associés & François Migeon concepteur lumière 8’18’’
Poésie de la lumière

Encore 6 jours : 31 janvier → 24 février 2018

L’architecte Thierry Van de Wyngaert et François Migeon, concepteur lumière de l’agence 8’18’’, se sont rencontrés il y a vingt ans sur une demande qui n’existait pas : construire un château d’eau qu’on ne devait pas voir. Le parti pris architectural a été d’inverser la commande : montrer l’ouvrage, le magnifier, le mettre en lumière afin de lui donner plus de légèreté et de l’inscrire dans le paysage. La lumière a donc été le point de départ de leur association.

Aujourd’hui, l’exposition Poésie de la lumière présente leurs œuvres communes et leurs cheminements parallèles, de part et d’autre d’une longue table lumineuse qui les réunit. Elle célèbre cet instant où l’architecture reçoit la plus belle de ses matières premières, la lumière, capable de rassembler les égarés comme d’attirer les émotions.

Poésie de la lumière emmène les visiteurs dans un parcours cinétique, opposant le jour à la nuit, passant des couleurs douces de la lumière naturelle aux couleurs chaudes de la lumière artificielle.

Thierry Van de Wyngaert a fait appel à François Migeon, car il fait partie de cette génération de concepteurs qui a apporté la lumière au cœur des villes depuis plusieurs années. Pour eux cet engouement accompagne une transformation sociale dans l’usage de la ville.

« Nous dormons une heure de moins que nos parents. La nuit a pris une place importante dans nos modes de vie, la nuit urbaine accueille les nouveaux usages, l’architecture participe à révéler ce nouvel espace urbain. Aujourd’hui la lumière est l’une des manières emblématiques de changer le regard sur une ville. »

———

Une carte blanche

Mais l’architecte a aussi fait appel à un collectif de jeunes photographes vietnamiens, invités à présenter leur vision de la ville sur le thème “Urban life / Human life”, véritable regard de poésie entre la France et le Vietnam.

Quelle que soit la distance, l’époque est la même, permettant de réunir ceux qui postulent que l’architecture est encore dépositaire d’une anticipation au «vivre ensemble» et permet l’usage du monde.

Un numero de We Archi consacré à Thierry Van de Wyngaert paraitra à l’occasion de l’exposition.