Whisper Room, La chambre murmurée — Une exposition en forme de Salon

Exposition

Architecture, installations, performance, photographie...

Whisper Room, La chambre murmurée
Une exposition en forme de Salon

Dans 27 jours : 10 → 17 septembre 2022

Une exposition en forme de Salon, avec les interventions d’Anaïd Demir et Stéphanie Sauget, avec la collaboration de Matthieu Molet ainsi que du PHONO Museum de Paris. Sur une proposition de Jérôme Poret

Pour son rendez-vous de septembre, L’ahah invite, cette année, l’artiste, musicien et éditeur, Jérôme Poret !

Avec WHISPER ROOM, La chambre murmurée, L’ahah #Griset se transformera en un véritable Salon de lecture et d’écoute où prendront place de bien étranges discussions, déambulations et expériences.

En effet, Jérôme Poret nous invite à le suivre dans son exploration des espaces de hantise, à la croisée de l’architecture, du spiritisme et de la phonographie, et avec pour toile de fond l’incroyable histoire de la Maison de Sarah Winchester, une maison labyrinthique encore enveloppée de mystère1

En 1884, convaincue qu’une malédiction s’abat sur sa famille, l’héritière du fameux armurier américain se lance dans la construction d’une maison afin d’apaiser les âmes des victimes de l’invention de son beau-père : la carabine à répétition. Une demeure incroyable en chantier permanent pendant 38 ans, les travaux ne s’interrompant qu’au décès de la propriétaire en 1922.

À L’ahah, aux côtés des œuvres de Jérôme Poret ainsi que d’un ensemble de livres et de disques vinyles sélectionné parmi sa collection personnelle et de celles du PHONO Museum de Paris, se tiendront une lecture d’extraits de Maison-mère de la critique d’art et journaliste Anaïd Demir, une visite du Père Lachaise par l’historienne Stéphanie Sauget, et bien d’autres surprises encore…

1 Une exposition personnelle fut réalisée à cette occasion à La Maréchalerie centre d’art contemporain de L’EnsaV en 2019 (→ page)

Né en 1969, Jérôme Poret vit et travaille actuellement entre Montreuil et Paris. Il est diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Art de Bourges (DNSEP en 1994) ainsi que de l’Institut international de musique électroacoustique de Bourges (CFEM d’électroacoustique en 2002), et a plus récemment fait partie de la Session X, « Soustraire », de l’Institut des Hautes Études en Arts Plastiques (en 2014-2016). Artiste plasticien et compositeur, il est également commissaire d’exposition et directeur du label de disques (Labelle69). De 1998 à 2007, Jérôme Poret a assuré la direction artistique du centre d’art contemporain Le Transpalette/Friche Culturelle L’Antre-peaux de Bourges cofondé avec l’association Emmetrop. Depuis, il continue à réaliser de nombreuses expositions / programmations, et à produire des éditions et des disques vinyles via son label. Le travail personnel de Jérôme Poret, qu’il soit plastique ou sonore, l’a amené, en France, en Europe et aux États-Unis, à participer à de nombreux concerts, festivals ou projections, mais aussi à bénéficier de résidences ainsi que d’expositions collectives et personnelles. Il a, entre autres, pu déployer ses œuvres au Frac des Pays de Loire à Carquefou, à La Station à Nice, au Confort Moderne à Poitiers, à L’Onde à Vélizy-Villacoublay, à l’Espace d’en bas à Paris, aux Instants chavirés à Montreuil, à La Maréchalerie de Versailles. En 2023, il bénéficiera à nouveau d’une exposition personnelle à La Traverse, à Maison Alfort. Jérôme Poret intervient régulièrement en écoles d’art et en écoles d’architecture (à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, à l’École nationale supérieure d’architecture Paris-Malaquais et à l’École nationale supérieure d’architecture de Versailles).