White Blood, Blue night

Exposition

Installations, peinture, photographie, sculpture...

White Blood, Blue night

Passé : 18 janvier → 3 mars 2018

Commissaire de l’exposition : Julie Crenn

L’exposition White Blood, Blue night est envisagée comme un cercle magique à l’intérieur duquel sont présentées les œuvres d’artistes qui participent chacun à leur manière d’une résistance liée au soin, à la spiritualité, aux corps, à l’écologie, au politique, au féminisme…

Depuis l’Antiquité, les sorcier.e.s sont littéralement les « diseur.se.s de sorts ». Leur existence et leur représentation cristallisent une peur collective intrinsèquement liée à celle d’une perte de pouvoir, à la possibilité d’une déstabilisation du groupe dominant. Une menace et une peur qui traversent une histoire frappée de violentes persécutions et tortures.L’imaginaire collectif associe les chasses aux sorcières au Moyen-âge en Europe, pourtant, c’est au XVIème siècle qu’elles connaissent leur apogée. Les sorcières représentaient et représentent encore aujourd’hui une menace du fait de leurs savoirs. À l’écoute de la Nature, elles se transmettent entre elles, leurs connaissances des plantes, du ciel, de la terre, du Vivant.Le savoir, qui traverse le temps et la géographie, engendre alors des pouvoirs comme celui de guérir, celui de deviner, celui d’être indépendant des figures dominantes détenant les territoires dogmatiques comme la morale, le pouvoir politique, la religion, l’argent et la médecine. La reconquête de ces territoires participe à la construction d’un imaginaire protéique défiant toute forme de domination et de violence. Un imaginaire sans limite, sans norme, sans interdit. Les sorcier.e.s sont des figures résistantes, solidaires, militantes, insolentes, agissantes. L’exposition White blood, blue night est envisagée comme un cercle magique, un cercle mental à l’intérieur duquel sont présentées les œuvres d’artistes dont les histoires et les luttes propagent une multiplicité d’énergies. Ils.elles participent chacun.e à leur manière d’une résistance liée au soin, à la spiritualité, aux corps, à l’écologie, au politique, à l’Histoire, à l’économie, au féminisme, aux sexualités, aux genres.Le cercle est un moyen de résistance à la fois personnel et collectif. Il autorise la transformation de soi et du monde par le corps, l’image et le langage. Les artistes s’inscrivent dans un mouvement de refus des dogmes, des normes oppressives, des censures, de la standardisation des discours et des formes.

Julie Crenn

———

Autour de l’exposition

Tous les événements sont gratuits. Merci de réserver en écrivant à reservations@cac-latraverse.com

Visite commentée de l’exposition tous les samedis à 15h30 (durée approx. 35 à 40 minutes)

94 Val-de-Marne Zoom in 94 Val-de-Marne Zoom out

9, rue traversière

94140 Alfortville

T. +33.(0)1.56.29.37.21

www.cac-latraverse.com

École vétérinaire de Maisons-Alfort

Horaires

Du mercredi au samedi de 11h à 19h
Visite commentée tous les samedis à 15h30, durée approx. 1h

Breve kamel mennour 02 original

Programme de ce lieu

Les artistes

  • Pascal Lièvre
  • Sarah Trouche
  • Martine Aballéa
  • Jean-Luc Verna
  • Beatrice Cussol
  • Myriam Mechita
  • Vidya Gastaldon
  • Agathe Pitié
  • Camille Ducellier
  • Skall
Et 10 autres…

Actualité liée aux artistes