wrsetxdrycftvygbhkunijlko de Nicolas Guiet — Cinquième exposition personnelle

Exposition

Installations, peinture

wrsetxdrycftvygbhkunijlko de Nicolas Guiet
Cinquième exposition personnelle

Passé : 10 janvier → 16 février 2019

Le travail de Nicolas Guiet se joue dans les ambiguïtés de situations. Ses œuvres aux couleurs soutenues sont nourries de l’agressivité colorée des mass-médias dont elles sont extraites, oscillant entre une quasi-abstraction et une figuration possible. Leur titre témoigne d’une volonté de nommer sans pour autant donner de sens, laissant cet espace comme une ouverture sur de possibles subjectivités autres que celles de l’artiste. La place même des œuvres, parfois installées en angle ou à la saignée des murs, interstices et autres recoins, s’inscrit dans un entre-deux :

“Qu’elles relèvent du champ strictement géométrique ou montrent une approche plus organique, les œuvres de Nicolas Guiet entretiennent toute un même rapport ambigu à la représentation”.1

Zinef 2019 acrylique toile elasthanne chassis nicolas guiet 1 medium
Nicolas Guiet, Zinef, 2019 Acrylique sur toile d’élasthanne sur châssis — Dimensions variables © Alberto Ricci / Courtesy of Nicolas Guiet & Galerie Jean Fournier, Paris.
Une ambiguïté qui laisse au spectateur une liberté d’interprétation et d’interrogation.

Depuis un peu plus d’une dizaine d’années, Nicolas Guiet multiplie les installations in situ dans l’espace public : skejerfh en 2011 à la collégiale Saint-Mexme ; tfygukhjlk à la Maison de l’Eclusier à Maubeuge en 2015 ou encore très récemment son installation sclspkb à l’Hôtel de la Monnaie de Figeac pour l’édition 2018 de IN SITU, l’itinéraire patrimoine et art contemporain en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. Du détail discrètement perturbateur tel ajcusc (2010) à la structure envahissante comme yiproéjuomtfup (2012), ces œuvres ont toujours entretenu une relation étroite avec leur environnement dans un regard réciproque tissé entre le lieu, l’œuvre et le spectateur. Suite à l’installation ihugyfjhdgf (2016) à Artspace Boan à Séoul en 2017, Nicolas Guiet a revalorisé le dessin dans son processus créatif.

L’exposition à la galerie est pensée autour de trois œuvres monumentales qui témoignent des différents axes de recherches actuels de l’artiste. Une installation « tubulaire » et graphique, ihugyfjhdgf (2016) est conçue telle un dessin géant ; une seconde œuvre jouant sur l’équilibre instable de volumes selon le principe des solides de Platon, dnchkl (2018), exposée en 2018 au grand magasin Printemps Haussmann à Paris et une installation murale inédite composée de plusieurs modules, all over.

Cette exposition marque également la parution d’une monographie, comprenant un texte de Marion Delage de Luget, professeure d’histoire et de sémiologie de l’art qui revient sur dix années de travail, principalement ses installations in situ et ses œuvres monumentales en France et à l’étranger. Une édition de 800 exemplaires à 20€.

Emilie Ovaere-Corthay, Harry Ancely, Nicolas Guiet

1 Marion Delage De Luget, « Nicolas Guiet », Editions galerie Jean Fournier, Décembre 2018

  • Vernissage Jeudi 10 janvier 18:00 → 20:30
07 Paris 7 Zoom in 07 Paris 7 Zoom out

22, rue du Bac

75007 Paris

T. 01 42 97 44 00

www.galerie-jeanfournier.com

Rue du Bac
Tuileries

Horaires

Du mardi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
Les samedis de 14h à 19h

Jc ap opencall 02 original

L’artiste

  • Nicolas Guiet