Les écritures bougées — Lèche ta robe, soirée lectures-performances

Performance

Performance, poetry

Les écritures bougées
Lèche ta robe, soirée lectures-performances

In 8 days: Saturday, November 23, 2019 8 PM → 11 PM

Lèche ta robe est un cycle d’évènements qui auront lieu durant trois soirées, le samedi 23 novembre au CAC La Traverse, le mercredi 18 décembre à la Radio DUUU*, le samedi 18 janvier à DOC et le samedi 22 février au Paris Art Lab.

Au travers du cycle Lèche ta robe, artistes, auteurs, chorégraphes, poétesses et poètes, réalisatrices et réalisateurs, compositrices et compositeurs sont invité.e.s à s’emparer de la sensualité de l’écriture aujourd’hui pour transmettre au travers d’une lecture-action la vision d’un corps en mouvement ou pour penser le mouvement d’un corps qui lit.
Comment lire un corps dans l’espace d’une lecture-action ?
Par quels moyens peut-on transmettre l’érotisme et la sensualité d’une chose au travers du langage ? Enfin comment montrer la diversité des approches littéraires abordant l’érotisme et la sensualité ?

L’auteur ou l’artiste s’installe à sa table, croise les jambes, s’éclaircit la voix, il ∙ elle sort son texte d’un porte document et le pose délicatement sur la surface brillante de formica. La voix entame une première phrase, tremblante. La main caresse le papier, la jambe gauche glisse sur le tissu du pantalon de la jambe droite jusqu’au sol. On l’écoute parler mais à la commissure de nos lèvres un léger sourire se forme, les yeux se plissent. Elle ∙ il se penche légèrement en avant, ses cheveux glissent sur son visage. Le regard se fixe sur ses lèvres qui bougent doucement. L’auteur évoque la pâleur d’une cheville, le frôlement d’un buste contre un bras dans une foule, une main qui empoigne délicatement une nuque, les cils vibrant d’un regard baissé, une bouche entrouverte.

Comment bougent mains, jambes, yeux, lèvres, cheville, buste, bras, cils, paupière, bouche au travers de l’écriture ? Que perçoit-on du mouvement d’un corps ou d’une chose en écoutant une voix égrener dans le silence chaque mot comme autant de gestes invisibles ? À l’inverse du cinéma ou le corps peut être filmé en mouvement dans son ensemble, l’écriture fragmente le corps et chaque partie est minutieusement décrite. Des corps qui bougent ou des métaphores exprimant leurs relations, leurs mouvements, des objets qui les transposent, qui les reflètent : mille chemins s’offrent au poète, à l’écrivain, à l’artiste pour traduire ces mouvements.

Cette sensualité des corps au travers de l’écriture peut sourdre aussi bien dans ce mouvement joyeux des jeunes filles au bord de la plage de Balbec dans À l’ombre des jeunes filles en fleur, ou dans le regard que pose Proust sur Albertine endormie dans La Prisonnière, ou encore dans la métaphore de la fleur et de l’abeille dans bq. Sodome et Gomorrhe et plus crûment dans Les exploits d’un jeune Dom Juan de Guillaume Apollinaire ou La vie sexuelle de Catherine M de Catherine Millet, Belle du seigneur d’Albert Cohen, Les liaisons dangereuses, Choderlos de Laclos et bien d’autres livres.

———

Direction artistique : Aziyadé Baudouin-Talec pour les Écritures bougées
Artistes : Eden Tinto Collins, Gaël Magnieux, Stephen Loye, Valentina Traïanova & Aziyadé Baudouin-Talec

Entrée libre et gratuite

Non adapté aux enfants.
> Invitez vos amis via Facebook en cliquant ici.

94 Val-de-Marne Zoom in 94 Val-de-Marne Zoom out

9, rue traversière

94140 Alfortville

T. +33.(0)1.56.29.37.21

www.cac-latraverse.com

École vétérinaire de Maisons-Alfort

Opening hours

Wednesday – Saturday, 11 AM – 7 PM
Visite commentée tous les samedis à 15h30, durée approx. 1h

Venue schedule

The artists

  • Stephen Loye
  • Valentina Traianova
  • Eden Tinto Collins
  • Aziyadé Baudouin Talec
  • Compagnie Apparatus Les écritures Bougées
  • Gaël Magnieux

From the same artists