Ludovic Sauvage — Daytime TV

Exposition

Installations

Ludovic Sauvage
Daytime TV

Encore 14 jours : 17 mai → 7 juillet 2019

Des plages horaires télévisuelles du milieu de la journée comme figures spectrales à la dilution des formes dans le temps, Daytime TV invite à regarder les images comme un espace à revers. Au fur et à mesure des expositions Ludovic Sauvage conceptualise une pratique de l’installation où les images prennent forme par leur déconstruction dans l’environnement. Au fil de sa production, chaque geste les autonomisent, elles deviennent tour à tour moment, objet ou pure surface. À l’heure de l’hyper reproductibilité dématérialisée et de la fuite du sens, il semble construire l’amplitude de cette dissolution comme une tentative d’habiter l’envers de la représentation.

Ludovic sauvage dtv 11 web 1 medium
Ludovic Sauvage, Lean A, Lean C, 2019 Impression sur miroir, MDF hydrofuge — 60 × 40 cm Courtesy Les Bains-Douches, Galerie Valeria Cetraro, photographie ©Sophie Vinet

Ludovic Sauvage infiltre l’image — reproduite, découpée, imprimée, projetée — et séjourne de l’autre coté de l’écran. Issues de corpus anonymisés ; de particuliers, magazines et internet ; les images chez lui participent d’une circulation des représentations dans l’imaginaire collectif. S’il conserve le goût pour l’appropriation picturale archétypale caractéristique de la Pictures Generation, il en désaxe la charge critique du côté de l’incarnation. Le simulacre n’est plus disséqué ou dénoncé, mais étiré, parfois à la limite de l’abstraction.

Paysages terrestres, couchers de soleil, nuages, contre-jours, architectures, intérieurs, fleurs… Toute une batterie de motifs stéréotypés, arrachés à leur contexte, génèrent une matière malléable et se transposent vers de nouvelles situations. Le geste injecte alors aux images une présence formelle des plus insaisissable, les situant comme à contre-temps.

Ludovic sauvage dtv 17 web 1 medium
Ludovic Sauvage, Stream (open), 2019 Impression sur miroir, MDF hydrofuge — 40 × 50 cm Courtesy Les Bains-Douches, Galerie Valeria Cetraro, photographie ©Sophie Vinet

Plutôt qu’un discours sur la photographie ; l’espace, le temps et l’image induisent le point de départ de formes éclatées. Il s’agit de renverser l’espace, provoquer un vertige, insinuer le flottement d’une réalité inversée. Une boucle de la perception qui suggère la réalité en même temps qu’elle l’égare, afin de formuler un moment de latence: une sorte d’ellipse temporelle se substituant à la linéarité du temps.

Ludovic sauvage dtv 18 web 1 medium
Ludovic Sauvage, Soap C, 0 Miroir teinté oblitéré, MDF Hydrofuge — 120 × 60 cm Courtesy Les Bains-Douches, Galerie Valeria Cetraro, photographie ©Sophie Vinet

Aux Bains-Douches, les images choisies s’incarnent sur des miroirs-écrans et se mêlent au bois hydrofuge comme un lointain clin d’œil à la fonction d’origine du lieu. Au sein d’un environnement domestique teinté d’étrangeté, les miroirs n’ont plus vocation à agrandir l’espace mais jouent à le brouiller, à rendre à leur surface une texture nébuleuse. Daytime TV peut dès lors se percevoir comme une intrigue faites d’indices disséminés ici et là ; un espace sensible et codifié où chaque élément rejoue sa propre révélation.

Fiona Vilmer

Ludovic sauvage dtv 14 web 1 medium
Ludovic Sauvage, Daytime TV, Les Bains-Douches, Alençon, 0 Courtesy Les Bains-Douches, Galerie Valeria Cetraro, photographie ©Sophie Vinet

———

Ludovic Sauvage

Les Bains-Douches d’Alençon

En région Zoom in En région Zoom out

151, avenue de Courteille

61000 Alençon

www.bainsdouches.net

Horaires

Les mercredis, les samedis et dimanches de 14h à 18h30
Et sur rendez-vous

Jc ap opencall 02 original

L’artiste