En d’infinies variations

Exposition

Techniques mixtes

En d’infinies variations

Encore environ 2 mois : 7 décembre 2023 → 19 avril 2024

Centre culturel canadien exposition 13 1 grid En d’infinies variations — Centre culturel canadien, Paris Foisonnante, généreuse et riche, l'exposition En d'infinies variations présentée au Centre culturel canadien joue de la répétition ... 2 - Bien Critique

Le monde s’accélère au rythme des révolutions industrielles qui se succèdent et produisent autant de mutations sociétales et esthétiques. C’est au XIXe siècle que se généralise en peinture le traitement de sujets en série, comme pour mieux en appréhender tous les aspects. À l’ère de l’utilisation effrénée d’algorithmes d’intelligence artificielle dans l’industrie comme en art, il convient davantage d’aborder bien des œuvres au travers de leurs multiples versions.

De plus en plus, les artistes collaborent littéralement avec des programmes en capacité de générer leurs œuvres en d’infinies variations. Il leur revient d’interrompre les processus autonomes qu’ils ont initiés quand les résultats sont saisissants. Mais ce qui est nouveau, depuis quelques années, c’est que nous pouvons toutes et tous utiliser de telles interfaces pour, par exemple, peaufiner en ligne les profils de nos identités multiples. C’est ainsi que nous avons une certaine proximité avec les créations issues de processus itératifs ou génératifs.

The prophets tanaga 1 2022 nicolas sassoon 300dpi 1536x1024 1 medium
Nicolas Sassoon, The Prophets (Tanaga 1), 2022 — 100x70x70 cm Photo : Rectangle.be

Cette exposition est à envisager tel un atelier où les œuvres sont en train de se faire. Les tissages contrôlés numériquement d’Oli Sorenson renvoient aux premiers systèmes mécaniques programmables des prémices d’une révolution industrielle qui correspond au début de l’anthropocène. Une époque géologique que Nicolas Sassoon documente en occultant des roches que la Terre a expulsées. La question du médium est au centre des problématiques abordées par l’exposition En d’infinies variations. C’est ainsi que Georges Legrady programme ses assemblages de photographies quand les reflets des peintures-émail de Salomé Chatriot nous apparaissent être celles d’applications et que ces modèles en trois dimensions sont assujettis aux données de ses respirations performatives. On ne sait plus exactement, en effet, ce que l’on observe si ce n’est que nous identifions instantanément les masques aux diverses géométries de Caroline Monnet et Chun Hua Catherine Dong.

Alors que l’usage de tels apparats est si fréquent à l’ère de nos identités multiples et que toutes et tous nous sommes les artistes de nos variations en ligne. On remarque aussi qu’au fil des siècles le lieu de l’émergence de l’art a évolué, allant de l’atelier à l’interface, l’un n’étant pas incompatible avec l’autre. Et Nicolas Baier de le démontrer avec ses créations allant de la sculpture aux images f ixes ou en mouvement. Le fait que des artistes aux pratiques génératives, comme Timothy Thomasson, usent aussi de services numériques familiers nous rend plus proches encore de leurs créations. Et que dire de cette sensation d’entrer dans l’œuvre comme c’est le cas avec l’installation interactive de Christa Sommerer & Laurent Mignonneau ? Quand, faut-il le rappeler, c’est le public qui valide les œuvres, tant par ses commentaires que ses sensations, entre autres participations.

Avec les artistes : Alain Thibault, Caroline Monnet, Catherine Bédard, Christa Sommerer, Chun Hua Catherine Dong, Dominique Moulon, George Legrady, Laurent Mignonneau, Nicolas Baier, Nicolas Sassoon, Oli Sorenson, Salomé Chatriot, Timothy Thomasson.

VERNISSAGE : Mercredi 6 décembre de 18h à 21h — Entrée libre.

PERFORMANCE : Apollo 11 Dream par Alain Thibault (Elektra) Mercredi 6 décembre à 19h30 et 21h — Entrée libre dans la limite des places disponibles. Vendredi 8 décembre à 19h — Sur réservation (précédée par une visite guidée à 18h) Vendredi 8 décembre à 21h — Sur réservation (précédée par une visite guidée à 20h)

Dans le cadre de Némo — Biennale internationale des arts numériques de la Région Île-de-France, produite par le CENTQUATRE-PARIS du 30 septembre 2023 au 7 janvier 2024, et en partenariat avec Elektra (Montréal)

08 Paris 8 Zoom in 08 Paris 8 Zoom out

130, rue Faubourg Saint-Honoré

75008 Paris

T. 01 44 43 21 90 — F. 01 44 43 21 99

Site officiel

Miromesnil

Horaires

Du lundi au vendredi de 10h à 18h

Tarifs

Accès libre

Les artistes

  • Caroline Monnet
  • Nicolas Sassoon
  • Dominique Moulon
  • Catherine Bédard
  • Alain Thibault
  • Christa Sommerer
  • Chun Hua Catherine Dong
  • George Legrady
  • Laurent Mignonneau
  • Nicolas Baier
Et 3 autres…

Événements aux alentours