Mieko Meguro — Manga Dan, Sharaku Moments

Exposition

Design, dessin, peinture, techniques mixtes

Mieko Meguro
Manga Dan, Sharaku Moments

Passé : 7 novembre 2019 → 18 janvier 2020

Mieko meguro dan graham galerie marian goodman 1 1 grid Mieko Meguro — Librairie Marian Goodman La galerie Marian Goodman présente dans l’espace de sa librairie une exposition de Mieko Meguro qui décline une série de portraits ... 1 - Pas mal Critique

En parallèle à l’exposition de Dan Graham à la galerie, la Librairie Marian Goodman a le plaisir de présenter le travail de Mieko Meguro. Compagne de longue date de Dan Graham, l’artiste japonaise expose pour la première fois à Paris une sélection de peintures, dessins, publications et coussins brodés à l’éffigie de Graham, le représentant dans une multitude de moments du quotidien.

« Il y a quelques années, Meguro a établi un rapprochement entre ses portraits, résultant d’un formidable sens de l’observation, et la tradition du mie1 faisant valoir l’intensité des pauses émotionnelles exigeant des années pour être parfaites. Par conséquent, on pourrait rapprocher les œuvres de Meguro des obsessions catégorielles, que l’on pense aux allégories de l’ Iconologie de Ripa ou aux recherches consignés dans Les expressions des passions de l’Ame par le peintre Lebrun, tant elles dépassent la nature référentielle du geste pour exposer autre chose. Ni une condition, Ni un attribut, les portraits parfois intitulés d’un sublime Beautiful Dan ou d’un laconique, quoiqu’efficace, Fuck Kale II, se révèlent traduire ces rituels que le philosophe des médias Flusser a défini comme quelque chose « concerné ni par une volonté de changer le monde ou de communiquer un propos, mais plutôt par un désir d’exprimer une manière unique d’être au monde ». » (Alexandra Midal, 2019).

1 Poses figées dans la brusquerie de l’instant par un acteur Kabuki

———

Mes peintures et dessins de Dan

Le visage de Dan possède une palette d’expressions tellement riche. J’adore le voir changer d’expression à tout moment.

Ses expressions me font penser à un artiste japonais, Toshusai Sharaku. C’était un artiste de l’époque Edo au Japon. Il ne fut actif en tant qu’artiste que pendant une dizaine de mois entre 1794 et 1795 et connu comme créateur d’estampes ukiyo-e representant des acteurs de kabuki, ensuite il disparut.

Il a laissé un héritage important. J’adore son travail. Si vous souhaitez en savoir plus sur Sharaku, je vous recommande de voir le film de Masahiro Shinoda Sharaku, réalisé en 1995.

J’ai découvert les images de Sharaku avant de commencer l’école primaire. Ma mère avait un portefeuille avec une de ses estampes imprimée dessus. Elle ne l’utilisait pas souvent. Le portefeuille était toujours dans ses tiroirs.

Un jour, je lui ai demandé:
« Qu’est-ce que c’est ? Est-ce que tu aimes cette image? 
— Ah, quelqu’un me l’a offert. Mais je n’ai jamais compris ce visage. Il est étrange, tu ne trouves pas ? 
— En effet, moi, ce visage me fascine. Tu ne l’aimes pas ? »
Elle a répondu :
« Franchement, non. Mais je ne peux pas dire que je ne l’aime pas, c’est pourquoi ce portefeuille est toujours dans mon tiroir. 
— Si tu ne l’aimes pas, est-ce que je pourrais l’avoir ? 
— Quoi ? Tu le veux ? Eh bien, oui, évidemment tu peux le prendre », et elle me l’a donné. 

Après qu’elle m’ait donné ce précieux portefeuille, j’ai beaucoup voyagé. Je ne l’ai plus avec moi aujourd’hui. Mais il m’en reste quelque chose, il est quelque part près de moi. Et je me rappelle très nettement son son motif quelque soit le moment où j’y pense.

Si vous voyagez au Japon, j’espère que vous aurez le temps d’aller voir du théâtre kabuki; là-bas les comédiens ont ces remarquables expressions faciales, et elles vous saisissent.

Les expression de Dan me saisissent. Tous les jours, en fait.

Mieko Meguro, septembre 2019

———

Mieko Meguro

Née sur l’île d’Hokkaido au Japon, elle vit et travaille à New York. Récemment, elle a exposé son travail à A&D Gallery à Londres, à Shoot the Lobster à New York, à Asia House à Londres, à la galerie Greene Naftali à New York, à la Galleria Massimo Minini à Brescia Brescia. Elle a également participé à des expositions collectives au Musée De Markten, Musée du Chat à Brussels, White Columns à New York, OLD ROOM à New York, à Ooga Booga à Los Angeles, Galerie Micheline Szwajcer à Anvers. Mieko Meguro a fondé et dirige la 3AGallery située à East Village à New York. Elle est également l’auteur de nombreuses publications, dont un grand nombre sera disponible à la librairie pendant toute la durée de l’exposition.

La galerie et la librairie sont ouvertes du mardi au samedi de 11h à 19h.

03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

66, rue du Temple

75003 Paris

Rambuteau

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h

Pub template 2 2020 original

L’artiste

  • Mieko Meguro