Violaine Lochu — Hypnorama

Exposition

Dessin, installations, performance, poésie...

Violaine Lochu
Hypnorama

Passé : 27 janvier → 25 mars 2018

Violaine lochu hypnorama cacc credits%20nicolas%20giraud%20%2805%29 preview 1 grid Violaine Lochu — Centre d’Art Contemporain Chanot, Clamart Pour sa première exposition personnelle — au CACC — la jeune artiste Violaine Lochu convoque notre attention la plus méditative et ... 2 - Bien Critique

Pour sa première exposition personnelle, Violaine Lochu rassemble au CACC des œuvres et des environnements inédits spécifiquement créés pour le lieu, ainsi que des partitions, éditions et vidéos relatives à ses performances. Elle invite l’artiste Guillaume Constantin à l’accompagner dans la mise en espace de ces projets et s’entoure de musiciens et de théoriciens pour un programme de performances.

Madame%20v%20@diaty%20diallo 1 medium
Violaine Lochu, Madame V. : la voyante et son double, 2015 Performance Courtesy de l’artiste. Photographe : Diaty Diallo.

Violaine Lochu est une artiste de la voix, du langage et de l’action : sa pratique artistique se concentre sur une exploration du timbre vocal qu’elle transcende, tord, calque et partage lors de projets personnels ou collaboratifs. En ayant recours à de multiples identités d’emprunt, ses expérimentations explorent les territoires populaires et témoignent d’une profonde curiosité pour l’autre : ses récits, ses connaissances, son rapport au monde — que cet autre soit humain ou non. Ses recherches vocales l’amènent également à sonder les états intérieurs du corps et de la conscience par l’intermédiaire d’expériences transcendantales, chamaniques ou divinatoires.

Partition hybird planche 10 medium
Violaine Lochu, Partition de Hybird, 2017 Courtesy de l’artiste.

À Clamart, l’artiste convie ainsi le visiteur à un grand voyage intérieur. L’exposition donne forme aux recherches que Violaine Lochu consacre à l’hypnagogie (état de semiconscience qui précède le sommeil) et transforme l’espace en un display immersif et sonore qui entraîne le visiteur dans le trouble du rêve éveillé. Mue par la question perspectiviste invitant chacun à se déplacer du point de vue de l’autre, l’artiste propose également une vidéo inédite, réalisée en Laponie et dans laquelle le paysage est appréhendé via les perceptions du minéral, du végétal et de l’animal. D’autres pièces rarement montrées au public prennent place auprès de ces deux œuvres fondamentales spécifiquement créées pour le lieu. Violaine Lochu dévoile ainsi les partitions de l’une de ses récentes performances, Hybird (2017) amenant à envisager le cheminement du dessin-partition à la création sonore. Elle présente également les cartographies divinatoires UrbanOmen ainsi que des vidéos qui ont participé à la conception de la performance L’office des présages (2016).

Partition hybird planche 13 medium
Violaine Lochu, Partition de Hybird, 2017 Courtesy de l’artiste.

Les éditions que développe l’artiste en lien avec chacun de ses projets sont elles aussi proposées à la consultation. Evoluant à la rencontre des champs des arts visuels et du spectacle vivant, Violaine Lochu injecte la dimension collaborative du théâtre ou de la musique dans sa pratique artistique. Pour l’exposition, elle s’entoure ainsi de plasticien, graphiste musiciens, chanteuses, compositeur, curatrices et ingénieur lumière qui travaillent avec elle à l’apparition des œuvres comme des performances. Des performances, conçues comme autant d’expériences divinatoires, musicales et collaboratives rythment le temps de l’exposition et illustrent la richesse du registre, des pensées et des formes de Violaine Lochu.

  • Vernissage Samedi 27 janvier 17:00 → 20:30

    À l’occasion du vernissage, lancement de « Johtolat », la nouvelle édition de Violaine Lochu et présentation de « La Confusion du chœur », performance écrite par l’artiste pour 4 chanteuses.

    Cette nouvelle édition fait suite à la résidence de l’artiste en Laponie durant l’été 2017.

    Comme dans la plupart des espaces d’exposition, en raison notamment de la forte réverbération, l’acoustique du Centre d’art contemporain Chanot est peu adaptée à la musique ou aux pièces sonores. Violaine Lochu joue de ce « défaut » en écrivant une performance pour quatre chanteuses qui en amplifie les caractéristiques et questionne les limites de l’intelligibilité vocale.

  • Violaine Lochu — ‘Round Hybird Evénement Samedi 10 février à 17:00

    Violaine Lochu invite le musicien et compositeur Pierrick Hardy à réinterpréter les partitions de sa performance Hybird, qu’elle jouera ensuite. La curatrice Anne-Laure Chamboissier interrogera les deux artistes sur leur rapport à la partition et à l’écriture. Lors de cet événement sera présenté le livre-objet Hybird réalisé avec le graphiste Christophe Hamery.

    Chouette effraie, jaseur boréal, grand tétras, butor étoilé, pigeon ramier, mésangeai imitateur, pinson des arbres, lagopède des saules… Prolongeant une recherche sur le chant des oiseaux en France et en Laponie, Violaine Lochu, dans un exercice d’hybridation (bien plus que d’imitation) qui engage non seulement sa voix mais tout son corps, se réinvente en femme-oiseau (en écho peut-être aux sirènes de la mythologie, figures également importantes de son travail). L’accordéon joué, raclé, gratté, frappé, accompagne cette métamorphose.

  • Violaine Lochu — 1+1+2. Performances Performance Samedi 24 mars à 17:00

    Au cours de cet événement, seront présentés la performance Archivox de Violaine Lochu, un solo de Jean-Luc Guionnet, et la création d’une performance commune : Echosytèmes.

    Machine, vent, oiseau, montre, téléphone, insecte… Violaine Lochu se propose de répertorier, classer et agencer un ensemble de sons non-humains en une vaste carte-partition. Réactivant ces archives avec sa propre voix, elle se livre à un exercice d’hybridation, qui interroge la relation entre l’être humain et son environnement et pervertit certains dualismes classiques : nature/culture, homme/animal, être vivant/machine…

    À la suite de La Confusion du Chœur — performance pour 4 chanteuses interrogeant l’acoustique du lieu — Echosystèmes joue de la configuration du Centre d’art contemporain Chanot, constitué d’un bâtiment et d’un jardin. Dans un dialogue à distance, le saxophone de Jean-Luc Guionnet et la voix de Violaine Lochu instaurent un jeu de questions / réponses « à l’aveugle » où l’improvisation tient une large place.

  • Violaine Lochu — Madame V. La voyante et son double Performance Samedi 7 avril

    Performance divinatoire de 40 min au théâtre de Vanves, dans le cadre du Festival Artdanthé 2018.

    Confrontée à l’angoisse d’avoir à créer une pièce sur le thème de la divination, Violaine Lochu décide de consulter une voyante afin qu’elle lui prédise l’avenir de ce travail. À partir de cette rencontre, l’artiste compose une performance qui s’intéresse, non pas aux réponses proposées par la parole divinatoire, mais à ses aspects performatifs et narratifs.

    Incarnant Madame V., son « double voyant », Violaine Lochu invite le public à tirer des cartes. Chacune d’entre elles déclenche une action inspirée d’un ou plusieurs types de mancie, sonores (l’ornithomancie par exemple, où la divination s’appuie sur le chant des oiseaux, repris ici par une flûte traversière), ou visuelles — manipulations d’objet filmées et projetées en direct (l’acutomancie, à partir de la chute de clous sur une surface métallique, l’hydromancie, de volutes d’encre dans l’eau…).

    Dans cette performance, qui interroge aussi les notions de double et de transformation, Violaine Lochu subvertit les pratiques et la parole divinatoire, tente d’en faire surgir de nouveaux devenirs.

92 Hauts-de-Seine Zoom in 92 Hauts-de-Seine Zoom out

33, rue Brissard

92140 Clamart

T. 01 47 36 05 89

www.cacc.clamart.fr

Horaires

Les mercredis de 14h à 18h
Du vendredi au dimanche de 14h à 18h
Ouvert lors des expositions, excepté les jours fériés.

Tarifs

Accès libre

Breve kamel mennour 02 original

Programme de ce lieu

Les artistes