Ficre Ghebreyesus — Map / Quilt

Exhibition

Painting

Ficre Ghebreyesus
Map / Quilt

In 22 days: September 8 → October 22, 2022

La Galerie Lelong & Co. Paris New York a le plaisir d’annoncer la première exposition en France de l’artiste américain d’origine érythréenne Ficre Ghebreyesus (1962-2012) à la rentrée 2022, du 8 septembre au 22 octobre prochains.

Inconnu de son vivant, Ficre Ghebreyesus ayant décliné la plupart des propositions d’expositions qui lui étaient faites, ce n’est qu’après sa soudaine disparition en 2012 que son travail a véritablement commencé à faire l’objet de recherches, d’expositions et d’un intérêt toujours plus important.

Présent cette année au sein de l’exposition de la 59e Biennale Internationale d’Art de Venise à l’Arsenale, son travail avait déjà fait l’objet d’une exposition au Museum of the African Diaspora de San Francisco en 2018 et ses œuvres figurent aujourd’hui dans les collections du Baltimore Museum of Art, du Glenstone Museum, du San Francisco Museum of Modern Art, du Studio Museum de Harlem, du Rollins Museum of Art ainsi que dans celles de la Yale University Art Gallery.

La Galerie Lelong & Co. représente son œuvre depuis 2019 et a organisé sa première exposition personnelle en galerie à New York en 2020. Cette première exposition à Paris s’articule autour de deux grandes toiles abstraites de 1999 non montées sur châssis, aux couleurs vives, qui évoquent, l’une la carte d’un territoire imaginaire vu en surplomb et l’autre un assemblage de surfaces et d’objets stylisés. Autour de ses deux toiles majeures, viennent s’ajouter des pastels floraux des années 90 et une suite de petites toiles délicates où alternent paysages virant vers l’abstraction et scènes avec personnages et animaux.

Opérant entre figuration et abstraction, passant alternativement avec souplesse de l’une à l’autre, les peintures à l’huile ou à l’acrylique de Ghebreyesus évoquent les formes fluides et serpentines du rêve, du souvenir et du conte. Des figures passagères peuvent s’y entrevoir, prises au milieu de constructions très colorées. Un banc de poissons se mue en silhouettes humaines, un bateau émerge de formes entrecroisées rappelant les tissages d’Érythrée. Un refus des frontières et des divisions qui semble naître d’une vision indéfectiblement optimiste d’une identité et d’un foyer toujours en mutation et en mouvement.

Ficre Ghebreyesus est né à Asmara, en Érythrée, en 1962 ; il est décédé à New Haven, Connecticut (USA), en 2012. En raison des ravages de la guerre d’indépendance (1961-1991), sa mère le presse de s’enfuir encore adolescent et il devient un réfugié dans divers pays successifs, Soudan, Italie et Allemagne, où il vit dans des conditions difficiles. Il réussit finalement à s’établir aux États-Unis où il obtient un diplôme de la Yale School of Art (lors de la cérémonie de fin d’année, il reçoit le prix d’excellence Carol Schlossberg). Tout en militant pour l’indépendance de l’Érythrée, Ficre Ghebreyesus pratiquait la musique, étudiait la peinture, les techniques de l’estampe, apprenait les langues (il en parlait sept). C’est en étant chef-cuisinier du devenu mythique Caffé Adulis à New Haven dans le Connecticut (dont il était co-propriétaire avec son frère) qu’il gagnait sa vie. C’est là qu’il y rencontra sa future épouse, l’auteure, poétesse et professeure d’université à Yale et Columbia Elizabeth Alexander.

Publié à l’occasion de l’exposition par les éditions de la Galerie Lelong & Co., Ficre Ghebreyesus: Gate to the Blue comprend un entretien d’Elizabeth Alexander avec le pianiste de jazz Jason Moran et un texte du critique Tausif Noor.

08 Paris 8 Zoom in 08 Paris 8 Zoom out

38 avenue Matignon

75008 Paris

T. 01 71 72 26 99

Miromesnil
Saint-Philippe-du-Roule

Opening hours

Tuesday – Saturday, 11 AM – 7 PM

The artist