Henri Foucault — Le corps, infiniment

Exposition

Photographie

Henri Foucault
Le corps, infiniment

Passé : 4 avril → 18 mai 2019

3601f0a4 f3e7 48d6 8716 edc6bc69f1fb 1 grid Henri Foucault — Galerie Thierry Bigaignon La galerie Thierry Bigaignon, fidèle à son exigence, met à l’honneur le récent travail du célèbre artiste français (né en 1954) aut... 2 - Bien Critique
Henri Foucault montre toute l’étendue de son art dans une exposition très personnelle, pour la première fois à la Galerie Thierry Bigaignon.

S’il s’agit là de la première exposition d’Henri Foucault à la Galerie Thierry Bigaignon, la renommée de l’artiste l’aura pourtant précédé. L’occasion de découvrir ou redécouvrir un travail et un univers si singuliers, celui d’un photographe-sculpteur ou d’un sculpteur-photographe, qui exposera du 4 avril au 18 mai une sélection de nouvelles œuvres centrée sur le corps.

Source intarissable d’inspiration, le corps a toujours été pour Henri Foucault, comme pour de nombreux sculpteurs, un objet d’étude et de fascination absolue. Henri Foucault ne se contente pas de photographier des corps, il les sculpte et cherche, à partir d’une sélection d’entre eux, d’en exprimer la multitude. Car c’est bien le corps dans sa dimension sculpturale qui l’intéresse, dans ce qu’il a de moins anecdotique. L’enjeu, c’est de le représenter. Sans jamais tomber dans l’érotisme, ni le figuratif.

Sculpteur dans l’âme, Henri Foucault a pourtant choisi depuis longtemps la photographie. Au fil des années, l’artiste a développé un univers artistique qui, par le jeu de la lumière, se plaît à réinventer de nouvelles formes de perception. « De cet affrontement entre […] le lent façonnage d’un volume et la fulgurance de l’acte photographique, nous dit Dominique Païni, surgit la possibilité de fusionner la sculpture et la photographie. Photographier et sculpter, sculpter et photographier, c’est cette alternance qui s’accomplit dans l’œuvre d’Henri Foucault. »

Alix Agret, qui signe le très beau texte qui accompagne l’exposition, ajoutera que « les images d’Henri Foucault conjurent la planéité photographique transformant la photographie en médium de la trois dimensionnalité. Comme si, avec un brin de facétie, c’était précisément à travers elle que Foucault tenait à démontrer après Rodin qu’il faut toujours “considérer une surface comme l’extrémité d’un volume”. D’autant qu’Henri Foucault a trouvé dans le corps la matière idéale — sans pourtant la modeler au sens propre — pour maintenir les formes dans un suspens vibratoire qui les fait osciller entre aplanissement et relief. »

Formé à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, Henri Foucault a toujours fait des sculptures abstraites, et c’est un vocabulaire abstrait de sculpture qui l’a amené à la photographie. Le photogramme est sa signature. Il varie les papiers, transperce ses images, mêle les techniques de tirage et d’impression, alternant ombre et lumière pour mieux témoigner de l’émiettement du corps, de sa fragilité. Henri Foucault expérimente sans cesse et crée des instantanés photographiques.

La carrière d’Henri Foucault compte déjà bon nombre d’expositions, personnelles et collectives. Ses œuvres figurent parmi de prestigieuses collections privées et publiques comme celles de François Pinault, de Marin Karmitz, de Walter Zalenski, de Manfred Heitin, de Boissonnat, de la Fondation Daniel et Florence Guerlain, du Fonds national d’Art Contemporain, du Musée des Beaux-Arts de Montréal, entre autres.

  • Le corps, infiniment, Henri Foucault Vernissage Jeudi 4 avril 18:00 → 21:00

    Henri Foucault montre toute l’étendue de son art dans une exposition très personnelle, pour la première fois à la Galerie Thierry Bigaignon.

    Henri Foucault ne se contente pas de photographier des corps, il les sculpte et cherche, à partir d’une sélection d’entre eux, d’en exprimer la multitude. Car c’est bien le corps dans sa dimension sculpturale qui l’intéresse, dans ce qu’il a de moins anecdotique. L’enjeu, c’est de le représenter. Sans jamais tomber dans l’érotisme, ni le figuratif.

03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

Hôtel de Retz – Bâtiment A, 9 rue Charlot

75003 Paris

www.thierrybigaignon.com

Filles du Calvaire
Oberkampf
Saint-Paul
Saint-Sébastien – Froissart

Horaires

Du mardi au samedi de midi à 19h
Et sur rendez-vous

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Henri Foucault