David Novros

Exposition

Peinture

David Novros

Passé : 18 janvier → 26 février 2022

David novros exposition max hetzler 1 1 grid David Novros — Galerie Max Hetzler Radical et généreux, le minimalisme de David Novros s’expose à la galerie Max Hetzler. Deux dimensions qui entremêlent leurs échos ... 2 - Bien Critique

La Galerie Max Hetzler a le plaisir d’annoncer la première exposition personnelle de David Novros à la galerie. Cette exposition présente une sélection de tableaux historiques du milieu des années 1960 ainsi que des œuvres plus récentes.

David Novros est considéré aujourd’hui comme un représentant majeur de la peinture nord-américaine, connu à la fois pour ses grands agencements abstraits sur des toiles multipartites de forme irrégulière et pour ses œuvres in situ. S’inspirant de différentes références de l’histoire de l’art, dont les grottes paléolithiques ou la chapelle Matisse à Vence, ses « peintures murales portatives » et modulaires constituent le noyau essentiel de son œuvre. Avec ses objets hybrides, Novros redéfinit et transcende les frontières entre médium, espace et époques.

Avant de s’installer à New York au milieu des années 1960, David Novros a passé presqu’une année entière en Europe en 1963, où il s’est intéressé à des sites historiques, comme la chapelle Scrovegni de Giotto à Padoue.

« J’ai appris que la peinture pouvait être autre chose qu’un rectangle accroché à un mur », explique-t-il. « J’ai compris pour la première fois qu’un tableau n’avait pas même besoin d’être fait de peinture. »1 De plus, le souvenir des papiers découpés d’Henri Matisse à Nice, l’a encouragé à créer des silhouettes d’une grande variété, qu’il a ensuite soumis à des jeux de miroir, des rotations ou des arrangements plus complexes. Il les présente dans ses premières expositions, organisées par la galerie Virginia Dwan à New York et Los Angeles en 1966, préfigurant les formes perpendiculaires qui vont se développer dans les décennies suivantes. A partir de 1967, l’artiste se limite presque exclusivement à des configurations qui, une fois assemblées, adoptent un format globalement rectangulaire. En 1970, Donald Judd chargea Novros de créer une peinture murale dans l’espace central de son studio New-Yorkais, projet annonçant une série de commandes du même genre, les fresques ayant constitué pour l’artiste une façon privilégiée de témoigner de sa compréhension d’un espace donné, une attitude toujours au cœur de sa pratique aujourd’hui.

À la Galerie Max Hetzler, Paris, les visiteurs peuvent découvrir la manière dont David Novros a développé son concept de compositions multiples et assemblées. Dans la première salle, sont exposées des œuvres de 1995 et 2000. Le Solar Model (2000), dont les quatre faces rappellent l’atrium d’une maison romaine, révèle à quel point Novros est un grand coloriste et se réfère à sa conception de la peinture comme expérience in-situ.

Deux œuvres sur métal, faites de plomb peint à l’huile, de cuivre et d’outils d’orpaillage, habillent le mur d’une présence héraldique. Celles-ci ont été sculptées par des explosions contrôlées de dynamite. Les tons métalliques et terreux sont voués à s’estomper petit à petit, évoquant un bouclier celtique ou des bijoux précolombiens soumis aux caprices du temps.

Dans la salle principale, trois œuvres de 1966 sont représentatives des premières pièces géométriques et monochromes de l’artiste. Sur cellesci, Novros mélange l’acrylique à la poudre de Murano ou au Dacron. Le Dacron est appliqué ici pour imiter la planéité lisse du mur, tandis que les couches de Murano créent des modulations saisissantes évoquant l’éclat de bijoux, dont les reflets de lumières encouragent la mobilité du regard.

De cette manière, les œuvres de l’artiste développent une interaction créative avec l’espace environnant, intégrant le spectateur dans une expérience kinesthésique.

David Novros (*1941, Los Angeles) vit et travaille à New York. Son travail a été montré dans de grandes galeries, dont Virginia Dwan Gallery (1966), Bykert Gallery (1967-1974) et Paula Cooper, New York, qui le représente. Il fait partie de collections publiques, notamment l’Oratorio Di San Lupo, Bergame (2018); le Musée Kurhaus, Clèves (2014); le Wiesbaden Museum, Wiesbaden (2013) et la Menil Collection, Houston (2010 et 2006). Le travail de Novros est également présent dans les collections de l’Art Institute, Chicago; du Musée d’art, Dallas; de la Kunsthalle de Hambourg, Hambourg; de la Fondation Judd, New York; du Musée d’art du comté de Los Angeles, Los Angeles; du Musée des Beaux-Arts, Houston; du Musée d’Art Moderne, New York; de la National Gallery of Art, Washington; du Musée d’art moderne, San Francisco et du Whitney Museum of American Art, New York, entre autres.

1 D. Novros et M. Brennan, « Entretien d’histoire orale avec David Novros, » dans Smithsonian Archives of American Art, 22 & 27 Octobre 2008, p. 5.

David Novros, Untitled, 1966/1967 Photo: ©ADAGP Paris, 2021/ Steven Probert

04 Beaubourg Zoom in 04 Beaubourg Zoom out

57, rue du Temple

75004 Paris

T. 01 57 40 60 80

Site officiel

Hôtel de Ville
Rambuteau

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h

Programme de ce lieu